Partagez | 
 

 Le Rôle Play : Mode d'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zero Sasuraï
Admin's || Zero
Admin's || Zero
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2576
Date d'inscription : 20/04/2011

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
24/50  (24/50)
Expérience:
3/7  (3/7)

MessageSujet: Le Rôle Play : Mode d'emploi   Ven 28 Oct - 18:41

Le Rôle Play : Mode d'emploi

Bonjour à tous, voici donc un petit mode d'emploi pour RP accompagné de quelques conseils pour s'améliorer si besoin... Ce sujet est présent pour les nouveaux ou pas qui se poseraient des questions ou seraient soucieux de s'améliorer ou de découvrir cet art que nous partageons tous. Commençons :

I- Le RPG : C'est quoi ?

Cela ne vous aura probablement pas échapper, mais le forum que vous consultez en ce moment est dit RPG. Qu'est-ce que c'est que cette chose ? Selon certains annuaires et certains sites, les forums RPG seraient nés de la combinaison entre fanfictions (écrits de fan qui prend pour thème un univers ou des personnages déjà créés que ce soit dans des livres, films ou encore jeux-vidéos), des jeux de rôles sur tables (les joueurs interprètent des personnages issus du jeu et réponde aux dès ou autres. L'un d'entre eux par exemple : "Les Loups-Garoux de Thiercellieux" ou encore le très célèbres "Donjons et dragons". Il serait né en 2001. Le Rôle Play Game, ou Jeu de Rôle en français, est une façon bien particulière d'écrire une petite histoire à plusieurs mains. En effet, chaque joueur va interpréter un et un seul personnage qu'il aura créé. Ainsi, les personnages créés vont évoluer et vivre des aventures.

Notre forum s'apparente à un jeu d'écriture, c'est à dire qu'il y a une trame principal ou contexte et que des personnages peuvent évoluer parallèlement à cette histoire ou sans s'investir pleinement dans celle-ci. C'est un système de jeu qui ne voit que peu l'intervention des Maîtres du Jeux. Les joueurs ont donc une certaines libertés d'actions ou de mouvement... Il ne faut cependant pas faire de gros contresens ou bien abuser de ses capacités ou ses pouvoirs. Ceux-ci peuvent être sanctionnés.

Le RPG doit être réalisé avec un minimum de deux personnes. Chacun interprète alors un joueur et décrit les actions, pensées et paroles de son propre personnage.



II- Quelques règles...

Nous ne pouvions vous parler du jeu de rôle sans vous parler des quelques règles que cela implique. Il faut :
  • Respecter le caractère de son personnage. En effet, vous avez créé un personnage, il faut s'y tenir, prenons un exemple, si, dans votre description vous parlez d'un personnage dépressif ou suicidaire, vous ne pouvez pas le faire chanter et danser en pleine rue tout d'un coup quand ça lui chante, à moins que celui-ci ait consommé quelques drogues ou alcools fort...
  • Faire 15 lignes sur ce forum. En effet, nous avons jugé que 15 lignes était le juste milieux pour que l'histoire puisse être agréable à lire et puisse avancer à un rythme correct. 15 lignes est un minimum, cela veut dire que vous pouvez sans soucis dépasser ce seuil si vous vous sentez de le faire. Un post ayant un nombre de ligne inférieur à 15 se verra refusé lorsque les points d'expériences ou d'XPs seront attribués.
  • Faire avancer l'histoire dans chaque post. En effet, un joueur qui se contenterez de poster une quinzaine de lignes et qui ne ferait que tourner en rond ne ferait pas avancer l'histoire. Il faut au minimum une petite action ou, pour les plus sadiques faire le choix de mettre son partenaire en difficulté et vice-versa.
  • Il faut faire preuve d'humilité. Ne faites pas que votre personnage soit infaillible, courageux, héroïque, bref parfait. Non, ce qui rend un personnage attachant ce n'est pas les belles actions qu'il a pu accomplir : décimer une armés ou tuer le chef d'un groupe malfaisant.... Non ce qui rend un personnage attachant ce sont ses défauts. Un personnage parfait ne peut pas évoluer alors qu'un personnage "imparfait", quant-à-lui à une marge d'évolution gigantesque et vous pouvez alors être original.
  • Respecter son partenaire de RP. En effet, il ne faut pas faire agir le personnage d'un autre excepté si le joueurs a préalablement donné son accord pour cela. Vous ne pouvez pas orienter l'histoire comme vous le souhaitez en prononçant les paroles de votre partenaire ou autre.


Ce qu'il vaut mieux ne pas faire :
  • Prévoir l'histoire complète avant d'avoir fait le RP. Rien de pire, il suffit que dans votre mécanique implacable votre partenaire trouve une faille et passe par celle-ci et vous pouvez d'or et déjà dire adieux à votre prévision et bonjour à la déception, voir la frustration. La devise "Carpe Diem" s'applique au RP, en effet, il faut voir au jour le jour ou ici au moment ou vous devez écrire. Vous n'aurez alors pas ce sentiment de frustration que certains joueurs ont connu.
  • Faire des RPs qui sont peu ou pas originaux... Quoi de plus courant qu'une rencontre surprise au coin d'une rue, surtout quand le RP s'intitule : "Rencontre avec ...". Soyez o-ri-gi-naux ! Embarquez vos personnages dans de folles aventures et vous vous amuserez probablement plus que si vous vous contentez de faire des rencontres et quelques combats rapides. Chaque RP doit être une expérience unique. Il n'est pas conseillé de faire tout le temps la même. On tombe alors dans la routine et quoi de pire que la routine ? Si vous cassez votre routine que vous vivez personnellement dans la vie réelle, pourquoi en retrouver une autre dans votre vie virtuelle ?
  • Ne reprenez pas les paroles de votre partenaire... C'est très agaçant de lire deux fois la même chose dans un sujet RP. De plus il n'est nul besoin de le rappeler alors que cela vient d'être dit. A part pour gagner quelques lignes... Encore, vous pouvez vous permettre de résumer brièvement les paroles mais n'exagérez pas.



III- Comment faire 15 lignes ? (voir plus)

Voici quelques astuces pour s'améliorer. Faire des RPs prend du temps. Il ne faut pas espérer les boucler en 5 à 10 minutes. Cela peut prendre plus ou moins de temps selon l'inspiration et les personnes. Voici donc quelques astuces qui peuvent vous être utiles pour étoffer vos écrits. Je m'appuierai ainsi sur quelques exemples pour vous démontrer mon propos. Prenons tout d'abord une situation très simple, la rencontre d'un ami dans la rue. Oui ce n'est pas original, oui ce n'est pas conseillé mais c'est un exemple.

-Tout d'abord la chose que tout le monde fait : Les dialogues ! Bon ça en général vous n'avez pas de problèmes. Il s'agit là des paroles prononcés par votre personnage au cours de la petite histoire que vous racontez.

Exemple a écrit:
-Ah mais qui voilà... Comment vas tu ?

-Ajoutez à cela des indications sur le ton de la voix de votre personnage est-il anxieux, heureux, horrifié... N'hésitez pas à faire plus d'un adjectif.

Exemple a écrit:
- Ah mais qui voilà... Comment vas tu ? demanda le jeune homme surpris de croiser la route d'un de ses vieux amis.

-Ajoutez des précisions sur les personnages. (Depuis quand ne s'était-il plus vu ? Depuis combien de temps se connaissaient-ils, ou alors s'ils ne se connaissaient pas etc.)

Exemple a écrit:
- Ah mais qui voilà... Comment vas tu ? demanda le jeune homme surpris de croiser la route d'un de ses vieux amis. Ces deux là se connaissaient depuis de longues années et il était vrai que cela faisait bien cinq ans qu'il ne s'était plus revu... Du temps de leurs études probablement.

-Vous pouvez, avant d'entrer directement dans le dialogue évoquer la situation initiale qui a conduit votre personnage jusqu'à cette rencontre. N'hésitez pas à évoquer les détails, le temps qu'il fait, la beauté d'une plante que l'on vient. Il ne faut pas non plus s'y attarder pendant environ une cinquantaine de lignes, mais y rester pendant quelques temps peut être parfois amusant.

Exemple a écrit:
C'était un de ces jours gris et pluvieux. Thomas, un jeune homme d'une vingtaine d'année avait pris soin de s'habiller correctement. Ce jour-là, il avait un rendez-vous des plus importants qu'il ne devait pour son avenir ne surtout pas loupé. Fort heureusement, il s'était levé tôt, habillé, avait copieusement déjeuner et même s'il se sentait prêt, il ne pouvait s'empêcher de vérifier chaque éléments de son habillage dans le miroir qui se trouvait en face de sa porte d'entrée.

Se décidant enfin à partir, il mit son chapeau sur la tête et sortit de sa petite maison. Alors qu'il était en train de repenser à ce qu'il allait dire à son rendez-vous, un riche marchand, il jeta un coup d'oeil en direction d'une personne qui se trouvait quelques pas derrière lui. Il eut la surprise de le reconnaître. Il se retourna et attendit qu'il soit à sa hauteur avant de lui lancer :


- Ah mais qui voilà... Comment vas tu ? demanda le jeune homme surpris de croiser la route d'un de ses vieux amis. Ces deux là se connaissaient depuis de longues années et il était vrai que cela faisait bien cinq ans qu'il ne s'était plus revu... Du temps de leurs études probablement.

-Ajoutez à cela quelques petites anecdotes qui peuvent changer encore un peu la perception de la personne qui vous lit :

Exemple a écrit:
C'était un de ces jours gris et pluvieux. Thomas, un jeune homme d'une vingtaine d'année avait pris soin de s'habiller correctement. Ce jour-là, il avait un rendez-vous des plus importants qu'il ne devait pour son avenir ne surtout pas loupé. Fort heureusement, il s'était levé tôt, habillé, avait copieusement déjeuner et même s'il se sentait prêt, il ne pouvait s'empêcher de vérifier chaque éléments de son habillage dans le miroir qui se trouvait en face de sa porte d'entrée. Il fallait dire qu'il était plutôt chaud... Afin de plaire à son interlocuteur, il avait mis sur ses épaules l'habit du parfait gentleman. Un noeud papillon, une veste fine. Il avait eut le tout contre une forte somme... Un peu trop cher à son gout d'ailleurs, lui qui n'avait que de maigres revenues que ses parents lui fournissait.

Se décidant enfin à partir, il mit son chapeau sur la tête et sortit de sa petite maison. Alors qu'il était en train de repenser à ce qu'il allait dire à son rendez-vous, un riche marchand, il jeta un coup d'oeil en direction d'une personne qui se trouvait quelques pas derrière lui. Il eut la surprise de le reconnaître. Il se retourna, l'observa curieux et attendit qu'il soit à sa hauteur avant de lui lancer :

- Ah mais qui voilà... Comment vas tu ? demanda le jeune homme surpris de croiser la route d'un de ses vieux amis. Ces deux là se connaissaient depuis de longues années et il était vrai que cela faisait bien cinq ans qu'il ne s'était plus revu... Du temps de leurs études probablement.

-Vous pouvez ajouter aussi quelques touches d'humour pour parfaire le tout.

Exemple a écrit:
C'était un de ces jours gris et pluvieux. Thomas, un jeune homme d'une vingtaine d'année avait pris soin de s'habiller correctement. Ce jour-là, il avait un rendez-vous des plus importants qu'il ne devait pour son avenir ne surtout pas loupé. Fort heureusement, il s'était levé tôt, habillé, avait copieusement déjeuner et même s'il se sentait prêt, il ne pouvait s'empêcher de vérifier chaque éléments de son habillage dans le miroir qui se trouvait en face de sa porte d'entrée. Il fallait dire qu'il était plutôt chaud... Afin de plaire à son interlocuteur, il avait mis sur ses épaules l'habit du parfait gentleman. Un noeud papillon, une veste fine. Il avait eut le tout contre une forte somme... Un peu trop cher à son gout d'ailleurs, lui qui n'avait que de maigres revenues que ses parents lui fournissait.

Se décidant enfin à partir, il mit son chapeau sur la tête , une mocheté vert pomme avec quelques points rouges qu'il s'était trouvé à bas coût croyant qu'il serait d'un bon goût, et sortit de sa petite maison. Alors qu'il était en train de repenser à ce qu'il allait dire à son rendez-vous, un riche marchand, il jeta un coup d'oeil en direction d'une personne qui se trouvait quelques pas derrière lui. Il eut la surprise de le reconnaître. Il se retourna, l'observa curieux, comme on pouvait observer un animal dans un zoo et attendit qu'il soit à sa hauteur avant de lui lancer :

- Ah mais qui voilà... Comment vas tu ? demanda le jeune homme surpris de croiser la route d'un de ses vieux amis. Ces deux là se connaissaient depuis de longues années et il était vrai que cela faisait bien cinq ans qu'il ne s'était plus revu... Du temps de leurs études probablement.

-Nous avons presque terminés, vous pouvez aussi évoquer la suite, par une série de questionnement ou de conséquences.

Exemple a écrit:
C'était un de ces jours gris et pluvieux. Thomas, un jeune homme d'une vingtaine d'année avait pris soin de s'habiller correctement. Ce jour-là, il avait un rendez-vous des plus importants qu'il ne devait pour son avenir ne surtout pas loupé. Fort heureusement, il s'était levé tôt, habillé, avait copieusement déjeuner et même s'il se sentait prêt, il ne pouvait s'empêcher de vérifier chaque éléments de son habillage dans le miroir qui se trouvait en face de sa porte d'entrée. Il fallait dire qu'il était plutôt chaud... Afin de plaire à son interlocuteur, il avait mis sur ses épaules l'habit du parfait gentleman. Un noeud papillon, une veste fine. Il avait eut le tout contre une forte somme... Un peu trop cher à son gout d'ailleurs, lui qui n'avait que de maigres revenues que ses parents lui fournissait.

Se décidant enfin à partir, il mit son chapeau sur la tête, une mocheté vert pomme avec quelques points rouges qu'il s'était trouvé à bas coût croyant qu'il serait d'un bon goût, et sortit de sa petite maison. Alors qu'il était en train de repenser à ce qu'il allait dire à son rendez-vous, un riche marchand, il jeta un coup d'oeil en direction d'une personne qui se trouvait quelques pas derrière lui. Il eut la surprise de le reconnaître. Il se retourna, l'observa curieux, comme on pouvait observer un animal dans un zoo et attendit qu'il soit à sa hauteur avant de lui lancer :

- Ah mais qui voilà... Comment vas tu ? demanda le jeune homme surpris de croiser la route d'un de ses vieux amis. Ces deux là se connaissaient depuis de longues années et il était vrai que cela faisait bien cinq ans qu'il ne s'était plus revu... Du temps de leurs études probablement.

Oubliant presque son fameux rendez-vous, il se voyait déjà avec son vieil ami assis à la terrasse d'un café à parler du bon vieux temps, tout en se remémorant les gamineries qu'ils avaient pu commettre dans le temps.

-Fignolez le tout en ajoutant des couleurs, des gras ou autres. Les conventions la matières sont les suivantes. Les paroles sont généralement en gras avec une couleur et encadrés soit pas des ", soit par des -, les pensées quant-à-elles sont généralement encadrés par des * et en italique. Vous pouvez aussi, changer de couleur selon l'interlocuteur. Il se peut que vous fassiez intervenir une autre personne qui n'existe pas sur le forum ou autre. Après libre à vous d'inventer vos codes, mais il faut qu'ils soient compréhensibles.

Et voilà comment une simple phrase de dialogue se transforme en un texte plutôt long, d'environ 15 lignes.

Exemple a écrit:
C'était un de ces jours gris et pluvieux. Thomas, un jeune homme d'une vingtaine d'année avait pris soin de s'habiller correctement. Ce jour-là, il avait un rendez-vous des plus importants qu'il ne devait pour son avenir ne surtout pas loupé. Fort heureusement, il s'était levé tôt, habillé, avait copieusement déjeuner et même s'il se sentait prêt, il ne pouvait s'empêcher de vérifier chaque éléments de son habillage dans le miroir qui se trouvait en face de sa porte d'entrée. Il fallait dire qu'il était plutôt chaud... Afin de plaire à son interlocuteur, il avait mis sur ses épaules l'habit du parfait gentleman. Un noeud papillon, une veste fine. Il avait eut le tout contre une forte somme... Un peu trop cher à son gout d'ailleurs, lui qui n'avait que de maigres revenues que ses parents lui fournissait.

Se décidant enfin à partir, il mit son chapeau sur la tête, une mocheté vert pomme avec quelques points rouges qu'il s'était trouvé à bas coût croyant qu'il serait d'un bon goût, et sortit de sa petite maison. Alors qu'il était en train de repenser à ce qu'il allait dire à son rendez-vous, un riche marchand, il jeta un coup d'oeil en direction d'une personne qui se trouvait quelques pas derrière lui. Il eut la surprise de le reconnaître. Il se retourna, l'observa curieux, comme on pouvait observer un animal dans un zoo et attendit qu'il soit à sa hauteur avant de lui lancer :

- Ah mais qui voilà... Comment vas tu ? demanda le jeune homme surpris de croiser la route d'un de ses vieux amis. Ces deux là se connaissaient depuis de longues années et il était vrai que cela faisait bien cinq ans qu'il ne s'était plus revu... Du temps de leurs études probablement.

Oubliant presque son fameux rendez-vous, il se voyait déjà avec son vieil ami assis à la terrasse d'un café à parler du bon vieux temps, tout en se remémorant les gamineries qu'ils avaient pu commettre dans le temps.

Voilà donc ce mode d'emploi est terminé. J'espère que vous avez pu apprendre des choses intéressantes sur les RPGs, si vous avez des questions, n'hésitez pas à me les envoyer ou adressez vous aux autres administrateurs.

Bon jeu et au plaisir de lire vos textes Wink


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Reda Syrghal
Admin's || Réda
Admin's || Réda
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6744
Date d'inscription : 08/07/2007

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
29/50  (29/50)
Expérience:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: Le Rôle Play : Mode d'emploi   Sam 31 Mar - 19:00


Petit rappel :

On ne joue pas les personnages des autres. C'est à dire que l'on ne fait ni parler, ni penser et ni agir le personnage d'un autre joueur. Vous devez uniquement jouer le votre car vous ne savez pas comment l'autre joueur souhaite intervenir dans le RP.




_________________
.



Comptes : Réda - Jud - Sofia

~ Feuille de Route ~
_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://heritage-rpg.keuf.net
 
Le Rôle Play : Mode d'emploi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mode d'emploi du lapin à oreilles longues [règles]
» Anneau Unique et Anneaux de Pouvoir : mode d'emploi.
» Mode d'emploi du forum
» Mode d'emploi de la section
» Chatbox: Mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage :: Accueil :: Pour Commencer-
Sauter vers: