Partagez | 
 

 [RPG] Une rencontre [Pv Naelin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aelion Faylis
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 01/11/2015

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
5/50  (5/50)
Expérience:
0/3  (0/3)

MessageSujet: [RPG] Une rencontre [Pv Naelin]   Dim 8 Nov - 12:46

Melian, je n'y avais pas mis les pieds depuis longtemps, et je ne me souviens pas de ce que j'y avais fait, décidément je ferai bien de tenir un journal intime, ça m'aiderai à me souvenir, ou plutôt il se souviendra pour moi. Je ne vais pas nier que ça m'ennuie, mais d'un autre coté, écrire aussi c'est ennuyeux. En fait, je vais me contenter de danser dans cette taverne. En plus la pluie va bientôt tomber, donc il va falloir réchauffer le cœur des hommes. J'entrais dans cette taverne donc, et je m'approchais lentement du tenancier. Je le regardais en mettant en avant mes atouts, le tout avant de lui dire vaguement ceci :

« J'ai besoin d'une chambre pour la nuit, mais je n'ai malheureusement pas les moyens de la payer, donc je suis prête à danser pour les clients afin de payer mon séjour ici. »

Je me souviens pas vraiment ce qu'il a répondu, ce n'était pas tant important que ça, vu que je me souviens avoir dansé, et quelle danse, je m'étais rarement fait autant d'argent avec une danse classique, et les hommes prêtaient tellement peu d'attention à leur consommation que beaucoup ont eu une sacré ardoise suite à ça. Le patron était très satisfait, si bien qu'il m'avait offert le repas, et j'ai rarement mangé aussi bien. J'étais convaincue de revenir un autre jour, d'accord je n'avais pas mangé de viande, et vu la rareté de la chose, je ne m'en portais pas plus mal que ça. Mes confrère s'étonnaient du fait que je ne ressente pas de remord à manger de la viande, mais d'un autre coté si je peux survivre en mangeant, peu m'importe la nourriture, tant qu'elle me permet de vivre plus longtemps. C'est fatigant de vivre, mais c'est inutile de mourir.

Je levais les yeux de mon écuelle de bois, et observais mon environnement, sentant aussi peser sur moi le regard de quelques hommes ivres… aucun intérêt d'en attirer quelques uns aujourd'hui. J'avais besoin de me reposer ce soir, c'est pas tant la faute de la danse, mais plutôt du long voyage fait depuis… euh… j'étais où en fait avant ? Euh… peu importe, l'important était que ça faisait trois jours et trois nuits que j'avais pas dormit, ou plutôt que j'étais pas entré en transe, dans un lit. Le bruit environnant, que j'ignorais royalement, me laissait à penser qu'il devait se passer quelque chose… aucune importance.

Une fois mon repas terminé, je me levais pour me diriger vers ma chambre. Elle se trouvait à l'étage, et la nuit était déjà levée, je passais une nuit calme en somme, et une fois levée, je me rendais dans la salle, et je le vis. Non pas que je le connaissais déjà, mais son apparence me dit quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Naelin Astre d'Ombre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1157
Date d'inscription : 12/03/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
33/50  (33/50)
Expérience:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Re: [RPG] Une rencontre [Pv Naelin]   Sam 21 Nov - 13:10

Naelin regarda une nouvelle fois le petit parchemin où était marqué un nom et une localisation, puis leva les yeux sur la petite ville qui s'étendait devant lui. la ville était bien petite, mais semblait plutôt animée, les vendeurs à la criée vendaient leur marchandises aux passants, les fermiers amenaient leur récolte au moulin et l'auberge du coin commençait à accueillir les premiers habitants qui avaient fini leur récolte ou leur travail en cette fin d'après-midi. Mais de tout cela, Naelin en avait cure et le laissait de marbre. Il n'était pas là pour prendre des vacances, même s'il en avait jamais et que ça lui allait très bien comme ça. Il était là pour une raison précise, remplir son contrat. Il était venu une semaine en avance afin de pouvoir faire des repérages, observer sa cible, ses habitudes, son comportement, mais aussi la protection dont il bénéficiait car ses assassinats étaient discrets et on ne pouvait jamais le relier à l'un d'entre eux tant ses techniques étaient variées.

L'elfe entra dans la ville, usant de sa discrétion naturelle pour ne pas se faire remarquer, les habitants ne lui jetaient même pas un regard, pour eux, il était insignifiant et ils n'avaient guère d'intérêt pour un étranger qu'ils ne remarquaient pas. Melian, comme presque toutes les villes de campagne, avait un ordonnancement irrégulié quant à la place des maisons. Les rues n'étaient pas droites, les enfants braillaient en jouant entre eux, passant entre les jambes de leurs parents et des autres passants et lui vrillaient les oreilles. Regardant autour de lui, il repéra l'auberge et mémorisa son emplacement. Il ne comptait pas y aller de suite, il voulait d'abord voir le lieu de résidence de sa cible afin de commencer les quelques repérages qu'il se devait de faire avant quoi que ce soit d'autre. il y arriva quelques minutes plus tard. Cela semblait être la plus grande bâtisse du village, l'homme devait donc être le plus aisé financièrement en ces lieux, mais cela l'intéressait guère excepté qu'il devait avoir les moyens pour engager des gardes mercenaires. Cela ne le gênait aucunement outre mesure, il devait juste ajuster son plan en conséquence, juste un léger contre temps en somme.

Il inscrivit les détails qui l'intéressaient dans sa mémoire: configuration du terrain et de la maison, emplacement des fenêtres et des portes extérieures, etc... puis se dirigea vers l'auberge. Il y entra, encapuchonné dans sa cape d'une couleur gris sombre, aucun pan de son visage n'était visible excepté ses yeux félin et le bout de son menton. Il prit une chambre au tavernier et monta directement dans sa chambre après avoir dit à ce dernier de lui apporter son repas dans celle-ci. Il entra dans sa chambre, sans surprise il vit qu'elle était miteuse, le matelas devait sans doute accueillir un nid de punaise ou de cafard et les quelques meubles, un tabouret, une armoire et un petit bureau, semblaient bancals. Naelin haussa les épaules et posa ses affaires dans un coin en attendant son repas qui arriva quelques minutes plus tard. C'était un petit plat avec des haricots et une côte de porc qu'il mangea rapidement, avant d'aller fermer la porte de sa chambre et de sortir ses armes. Il les affûta une par une avant de les huiler et de les remettre dans leur fourreau respectif, il avait deux dagues, deux katanas et des couteaux de lancer  qu'il affectionnait particulièrement tant ils étaient pratiques, pour ceux qui savaient s'en servir.

Avant d'aller "dormir", il sortit un petit carnet où il parapha une nouvelle page du nom de sa prochaine cible et y nota tout ce qu'il avait pu observer lors de son premier repérage rapide, puis alla s'assoir en tailleur sur le sol et entra dans sa transe habituelle, tout en surveillant les alentours avec son esprit, au cas où il y ait un intrus qui essayerait de le déranger de manière impromptue. Il ouvrit les yeux tôt le lendemain matin, le soleil venait à peine de se lever et les paysans devait sans doute être en train de se réveiller pourse préparer à aller au boulot. Il prit deux couteau de lancer qu'il mit dans les petites encoches de ses bottes qu'il avait prévu à cet effet, un des deux katana qu'il plaça dans le baudrier derrière son dos et les deux poignards à sa ceinture, avant de mettre sa cape grise mouchetée qui lui servait aussi bien pour la discrétion que pour le camouflage, puis il descendit dans la salle commune en rabattant la capuche sur sa tête. S'asseyant à la table du coin au fond de la salle afin de surveiller celle-ci, il commanda un petit déjeuner au tavernier, puis l'attendit tout en surveillant la salle de sous son capuchon. La plupart des personnes présentes ne faisait pas attention à lui, ils ne savaient sans doute pas qu'il était assis là. Qui ferait attention à une personne seule et aussi insignifiante que lui? S'ils savaient qui il était et la raison de sa présence en ces lieux, ils n'auraient pas été aussi calme et joyeux. Alors que son repas lui était servi, il remarqua du coin de l'oeil une jeune elfe qui le regardait de manière quelque peu insistante. Elle semblait l'avoir remarquer, mais il ne savait pas en quoi il l'intéressait car il ne la connaissait pas, de cela, il en était certain. Tant est qu'il commença à manger comme s'il n'avait pas remarqué cette dernière tout en se préparant à toutes les possibilitées, dégageant à la vue de personne d'autre que lui une de ses dagues de son fourreau, sans la sortir. Oui, toutes les possibilitées...

_________________


Näelin's theme
"La caresse et la mitraille
et Cette plaie qui nous tiraille
Le palais des autres jours
D'hier et demain
Le vent les portera
[...]
Ce parfum de nos années mortes
Ce qui peut frapper à ta porte
Infinité de destins
On en pose un et qu'est-ce qu'on en retient ?
Le vent l'emportera "
Noir Désir - le vent nous portera
Revenir en haut Aller en bas
 
[RPG] Une rencontre [Pv Naelin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage :: L'Alagaësia :: Les Terres d'Alagaësia :: Melian-
Sauter vers: