Partagez | 
 

 Conflit d'intérêt [Naelin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daile Akairosa
Joueur impliqué
Joueur impliqué
avatar

Féminin
Nombre de messages : 986
Date d'inscription : 05/07/2012

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
9/50  (9/50)
Expérience:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Conflit d'intérêt [Naelin]   Mar 17 Nov - 20:53


    Daile regardait la petite ville de Mélian du haut de sa monture. C'est là qu'elle trouverait la personne qu'elle cherchait et qu'elle devrait éliminer, selon les désirs de son commanditaire. Elle avait le choix des armes, mais la cible devait mourir. La jeune femme fit avancer sa monture en direction de la ville. Elle ne voulait pas perdre de temps, afin de pouvoir rentrer au plus vite chez elle.

    Pour commencer, elle fit ce que tout bon voyageur faisait en entrant dans une ville : trouver une auberge où elle pourrait passer la nuit. Car évidemment, elle n'agirait pas en pleine journée. Bien qu'elle veuille en finir le plus vite possible, elle ne bâclerait pas sa mission pour autant. Elle prendrait quand même le temps de faire un repérage avant tout pour pouvoir agir en toute sécurité.

    Et c'est ainsi qu'elle procéda. Elle prit une chambre dans une auberge munie d'une écurie pour son cheval, paya ce qu'il fallait, puis alla se reposer un peu du voyage avant de se mettre au travail. La journée n'étant pas encore très avancée, Daile put se promener pour recueillir des informations sur sa cible et observer le lieu où elle semblait vivre. Une belle demeure, ce qui indiquait que la future victime était plutôt du genre aisée. Et cela signifierait qu'il y aurait peut-être aussi des mercenaires ou autres gardes qui surveilleraient les lieux. Elle devrait faire attention à ces derniers.

    C'est au cœur de la nuit que l'assassin se mit en route pour accomplir sa tâche. Entrer dans la demeure fut d'une facilité déconcertante, les gardes étant des plus prévisibles. Il ne lui restait donc qu'à éliminer la cible et repartir comme si de rien n'était. Mais il était dit que tout ne serait pas aussi simple. Daile découvrit qu'elle n'était pas la seule à vouloir la mort de cette personne. Lequel des deux assassins réussirait sa mission et lequel échouerait ? Pour Daile, elle préférerait être celle qui y parviendrait, mais de son côté, l'autre devait penser exactement la même chose. Alors, que ferait-il, se mettraient-ils des bâtons dans les roues ou au contraire, tenteraient-ils plutôt d’œuvrer de concert ?

_________________
Légendes :
Paroles et Pensées de Daile : P347C - Code : #009959
Revenir en haut Aller en bas
Naelin Astre d'Ombre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1157
Date d'inscription : 12/03/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
33/50  (33/50)
Expérience:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Re: Conflit d'intérêt [Naelin]   Dim 22 Nov - 17:29

Naelin était assis à une table de l'auberge, son visage caché sous son capuchon, mangeant son repas du midi. Il réflechissait, alerte, sur le déroulement de la journée et ce qu'il avait planifié. Il avait fini depuis quelques jours la phase observation de la cible qu'il devait tuer, mais le moment propice à sa mort n'était pas encore arrivé et l'elfe avait eu un léger contre temps qui s'appelait Aelion, ce qui avait retardé quelques peu ses plans. Heureusement pour lui, les conditions seraient idéales ce soir même. Une nuit sans lune, ainsi la luminosité serait à son minimum, mais cela n'était pas un problème pour lui, étant un elfe, il pouvait voir dans le noir, tant que celui-ci n'était pas absolu. il savait aussi que l'homme devait partir tôt le lendemain matin pour une vente aux enchères à laquelle il voulait assister, donc personne ne s'étonnerait de ne pas le voir pendant quelques jours et lorsqu'on découvrira son corps sans vie, Naelin serait déjà loin du lieu du crime et il avait prévu, après avoir terminé sa mission, de dormir à l'auberge avant de repartir, ce qui ferait pour lui un bon alibi.

Il termina son repas, mais resta encore un peu dans la salle commune, observant calmement, mais discrètement, les autres occupant de la salle commune, que des paysans venant libérer les douleurs et le stress de la journée dans une chope de bière. Naelin ne buvait presque jamais, l'alcool altérait les réflexes et amoindrissait ses compétences, il restait pratiquement toujours sur ses gardes. Il entendit alors la porte de l'auberge émettre un grincement léger, mais qui fût strident pour ses oreilles d'elfe. Il ne fit d'abord pas attention à la personne qui venait d'entrer, jusqu'à ce qu'il entendit sa voix. une voix féminine, calme et posée, mais où perçait une légère pointe de fatigue, le genre qui vient d'une personne ayant fait un long voyage. Il posa le regard sur elle et, en effet, au vu des vêtements qu'elle arborait, elle semblait avoir voyagé. Dans le point de vue d'un humain, la jeune femme était belle, très belle même, presque autant que les elfes, mais n'ayant pas autant de grâce et de souplesse dans ses mouvements que ces derniers, même si elle semblait au dessus de la norme des humains, ce qui l'intriguait.

Il l'observa dans l'ombre de son capuchon jusqu'à ce qu'elle monte les escaliers. Il ne savait pas pourquoi, mais son instinct lui disait de se méfier d'elle malgré qu'elle ait une apparence normale, il ne pouvait savoir de quoi elle était capable. Il se leva de sa chaise et sortit, se dirigeant vers la sortie de la ville, puis alla dans la forêt non loin. Il déambula entre les arbres, leurs frondaisons dessinaient des traits de lumière sur le sol recouvert de feuilles mortes dont la teinte brune, jaune ou rougeâtre semblait luire sous ses pas. Il trouva une clairière dans la trouée des arbres, parsemé de rocher de différentes tailles. Il s'assit sur l'un d'eux en tailleur et ferma les yeux, méditant dans la quiétude ambiante, repassant chaque étape de son plan dans son esprit jusqu'à la fin, puis reprit du début des dizaines de fois pour repérer chaque erreur qu'il aurait pu commettre, chaque faille imperceptible ou chaque imprévu qu'il pouvait arriver à tel moment ou un autre de l'exécution de sa mission.

Lorsqu'il ouvrit les yeux, il était vers la fin de l'après-midi, le soleil atteignait à peine l'horizon, il avait encore du temps devant lui pour agir. Il rentra calmement à l'auberge et prit son repas avant d'aller dans sa chambre pour se préparer. Il affûta toutes ses armes, les huila et les rangea dans leur fourreau, puis il attendit. Lorsqu'il fit assez noir, il sortit de l'auberge par la fenêtre de sa chambre qui donnait sur la rue déserte, puis, revêtu de sa cape grise mouchetée dont le capuchon était relevé, englobant son visage dans l'ombre, il se dirigea vers l'arrière du manoir, profitant des ombres pour être discret. Il arriva au manoir quelques instants plus tard, celui-ci était aussi noir que la nuit, l'occupant devait être en plein sommeil.

*Bien heureux est l'inconscient, bien inconscient est le simplet* pensa t'il.

Il observa les alentours du manoir au cas où il y aurait les quelques gardes, aussi vigilant qu'un paresseux accroché à son arbre avait il pu remarquer lors de son observation des précédants jours, puis passa la grille avec agilité. Il regarda le mur ouest, puis la fenêtre du premier étage qui devait donner sur une pièce adjacente à la chambre de sa cible. Il grimpa avec légèreté et rapidité, puis ouvrit la fenêtre grâce à un sort mineur de télékinésie avant d'entrer silencieusement dans la pièce, accroupi et alerte. Il se déplaça jusqu'à la porte qu'il ouvrit avant de sortir... et de se trouver presque nez à nez avec la jeune demoiselle qu'il avait observé à l'auberge. Il resta immobile et silencieux quelques instants, puis se redressa et la regarda en chuchotant, quelque peu froidement:

"J'imagine que vous êtes ici pour apporter des fleurs pour la prochaine mort de l'occupant de cette demeure?"

Il avait été sarcastique, il le savait, mais il n'aimait pas vraiment être dérangé durant une de ses missions, et surtout, il n'aimait pas qu'un de ses plans aille de travers, ce qui était sans doute le cas de celui-ci et cela l'irritait. Il l'observa quelques instants, puis reprit:

"Bon... J'imagine qu'il va falloir trouver un arrangement, que veux tu? On le fait à deux ou celui qui le tue donne une part à l'autre? Et puis, il se peut que l'un de nous deux ne sortent jamais d'ici, cela dépendra de la suite."

Il la regarda, posant une main discrètement sur la poignée d'une de ses dagues, au cas où...

_________________


Näelin's theme
"La caresse et la mitraille
et Cette plaie qui nous tiraille
Le palais des autres jours
D'hier et demain
Le vent les portera
[...]
Ce parfum de nos années mortes
Ce qui peut frapper à ta porte
Infinité de destins
On en pose un et qu'est-ce qu'on en retient ?
Le vent l'emportera "
Noir Désir - le vent nous portera
Revenir en haut Aller en bas
Daile Akairosa
Joueur impliqué
Joueur impliqué
avatar

Féminin
Nombre de messages : 986
Date d'inscription : 05/07/2012

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
9/50  (9/50)
Expérience:
1/5  (1/5)

MessageSujet: Re: Conflit d'intérêt [Naelin]   Mer 25 Nov - 11:39

    Le pressentiment de Daile, comme quoi elle ne serait pas la seule pour cette mission, se confirma bien vite quand elle se retrouva face à face avec l'autre assassin. Dans la pénombre, elle ne pouvait guère voir les traits de son visage, et ce malgré sa vue nocturne. Son homologue avait relevé sa capuche sur sa tête et elle ne pouvait en voir que ses yeux aux iris dorés, couleur assez inhabituelle.

    C'est l'autre qui parla en premier, d'une voix basse et sarcastique, demandant si elle était venue là pour apporter des fleurs au futur défunt, avant de reprendre d'un ton plus professionnel et demander comment tout ceci allait se terminer. Daile répondit de la même manière à sa première question, avant de reprendre elle aussi d'une voix plus normale:

    • Vous voyez des fleurs peut-être? Non, je viens lui apporter autre chose et je dirais que c'est la même chose que vous, commença-t-elle. A vous de voir, pour ma part, tant que le contrat est fait... Cela dit, j'aimerais bien qu'on ait une petite discussion plus tard si ça ne vous dérange pas.

    La jeune femme continua sur ce sujet, demandant où ils pourraient se retrouver par la suite pour cette conversation qu'elle tenait à avoir, avant de s'effacer pour laisser l'autre assassin entrer. Elle demanda à son tour :

    • Quelle méthode envisagiez-vous d'utiliser ? Pour ma part, je prévoyais un poison, histoire d'avoir le temps de fuir sans trop de risques. Daile laissa passer un silence, avant d'ajouter : J'ai d'ailleurs une préférence pour ma méthode, à moins que votre commanditaire n'ait demandé une mort spécifique...

    Une fois d'accord sur la méthode à employer, les assassins firent leur œuvre et chacun d'eux repartis de son côté, avec l'accord de se retrouver plus tard dans la journée pour cette discussion. C'est l'autre qui proposa un lieu de rendez-vous, indice qu'il ne tenterait pas de s'y dérober pour garder ses secrets, comme Daile l'avait supposé au premier abord.

    Daile ressortit donc, aussi silencieusement et discrètement qu'elle était entrée, puis retourna à l'auberge qu'elle avait choisit en arrivant dans la ville. Elle y prit quelques heures de repos, avant de prendre la direction du rendez-vous avec l'autre assassin.

_________________
Légendes :
Paroles et Pensées de Daile : P347C - Code : #009959
Revenir en haut Aller en bas
Naelin Astre d'Ombre
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1157
Date d'inscription : 12/03/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
33/50  (33/50)
Expérience:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Re: Conflit d'intérêt [Naelin]   Jeu 26 Nov - 15:29


Naelin observait la jeune femme, son visage caché dans l'ombre de sa capuche. Il était patient, il attendait que cette dernière répondent à sa question. Il savait que son plan initial était tombé à l'eau, tant pis, il improviserait, mais ce qui allait moins dans son sens, c'était que, comme dans tout plan foutu en l'air, il y avait toujours des imprévus qui s'ensuivaient dans 90% des cas. Un des imprévus s'était incarné en cette demi-elfe, mais d'autres pouvaient survenir, plus dangereux ou embêtant pour lui, pour elle ou pour les deux comme des gardes faisant leur ronde, bien que paresseux, ils en faisaient de temps à autre et c'était cela que voulait éviter l'assassin qu'il était car le principal crédo de ce métier, c'était la discrétion et il ne pensait pas qu'avoir une dizaine de gardes à ses trousses pouvait entrer dans cette catégorie.

Il la regarda lorsqu'elle répondit à sa remarque sarcastique, qui était purement réthorique en soit. Il acquiesça d'un signe léger de tête, indiquant qu'il la savait ne pas être venu apporter des fleurs, mais fût légèrement surpris lorsqu'elle lui tint le propos d'être dans le même corps de métier que lui, il ne pensait pas qu'elle puisse être un assassin, c'était rare de voir des femmes faire cela, mais bon, pourquoi pas après tout. Il l'écouta dire que peu lui importait qui le tuait, et Naelin était assez d'accord sur ce point, le commanditaire ne verrait pas qui l'a tué, mais verra que le résultat. C'était de par ce point qu'on pouvait voir la stupidité de la plupart de leur client. Tout en réflechissant, il l'entendit d'une oreille distraite lui poser une question à laquelle il répondit toujours à voix basse:

"Une discussion? Hmm, après plusieurs années à ne pas avoir parlé... Comme vous le souhaitez. On peut se retrouver dans une clairière dans la forêt qui se trouve une quinzaine de minutes de la sortie nord de la ville, en direction du nord-est."

Il était vrai que depuis les tragiques évenements de son passé, il n'avait plus parlé à personne, car il n'avait personne à qui parler, excepté pour ses clients ou les quelques auberges où il séjournait, mais ce n'était pas plus que quelques mots, et encore, quand il était dans ses "bons jours". Il écarta cela de ses pensées, ce n'était pas le moment, ni l'endroi, ni l'enjeu. Il entra dans la chambre de leur cible et regarda ce dernier dormir dans son lit, inconscient de ce qui allait lui arriver. La jeune femme lui demanda qu'elle technique il comptait employé pour tuer l'homme et l'informa de la sienne. Il lui répondit qu'il comptait utiliser une simple dague pour porter un coup juste sous l'aine de l'homme, directement dans le coeur: simple, rapide, net, efficace et discret car la mort était instantanné et la cible n'avait même pas le tant de crier. Mais le poison était un peu plus discret, il le reconnait, et la laissa donc le tuer elle même.

Lorsque ce fût fait, elle partit de son côté, mais Naelin ne tarda pas à la suivre à l'auberge où ils avaient pris une chambre et monta dans la sienne par le même chemin par lequel il l'avait quitté. Il n'avait pas besoin d'empaqueter ses affaires vu qu'il prenait la précaution de toujours être prêt à partir dans l'urgence. Il prit un peu de repos dans sa transe qui remplaçait le sommeil avant de quitter la taverne dans les premières lueures de l'aube. Il prit la direction de la clairière dans laquelle il avait médité la veille et qui était le lieu de rendez-vous avec l'autre assassin. Il s'assit en position fleur de lotus et ferma les yeux, méditant un peu avant qu'elle n'arrive, étendant son esprit dans toutes les directions alentours, ainsi, il la sentirait arriver d'où qu'elle vienne.

Cela ne prit pas longtemps, seulement plusieurs minutes, voir peut être une heure, il sentit la présence d'un esprit qui n'était pas animal, ni humain bien qu'il y ait beaucoup de ressemblance avec ces derniers mais aussi avec ceux des elfes... Il supputa que c'était peut être une demi-elfe? Il n'en savait rien, il en aurait de toute manière la réponse durant cette discussion, alors autant ne pas s'encombrer l'esprit avec des questions vides pour le moment. Il ouvrit les yeux lorsqu'elle entra dans la clairière et se leva du rocher où il s'était placé. Il épousseta sa cape, prenant un peu son temps avant d'aggripper les bords de sa capuche et dévoila le visage qui encadrait ses iris dorés fendus. ses cheveux rougeoyant tombaient jusqu'en dessous de ses épaules, juste avant le milieu de son dos. Son oeil droit était fendu par une cicatrice dû à la bataille d'Ilirea et à son combat contre Morzan. Il regarda la jeune femme.

"Vous m'avez demandé à avoir une discussion avec moi, mais je ne sais pas de quoi vous souhaitez qu'on parle... Moi même, maintenant qu'on est là, j'aurais quelques questions à vous poser. Une question pour une question, si ça vous intéresse?.."

il attendit sa réponse quelques instants avant de poursuivre:

"Cela fait bien longtemps que je pratique ce métier, et aujourd'hui, vous êtes la première femme qui le fasse aussi. Qu'est ce qui a pu vous amener à choisir un métier où la mort est omniprésente?"

_________________


Näelin's theme
"La caresse et la mitraille
et Cette plaie qui nous tiraille
Le palais des autres jours
D'hier et demain
Le vent les portera
[...]
Ce parfum de nos années mortes
Ce qui peut frapper à ta porte
Infinité de destins
On en pose un et qu'est-ce qu'on en retient ?
Le vent l'emportera "
Noir Désir - le vent nous portera
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conflit d'intérêt [Naelin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conflit d'intérêt [Naelin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission TopD] Conflit d'intérêt
» C'est ce qu'on appelle un conflit d’intérêt, en effet [Tira vs Shadow vs Ayael: duel d'élite]
» Conflit d'intérêt ? [Intrigue VI - PV O'Neill/Riedel]
» Conflit Est-Ouest au cœur du Caucase
» Règlement intérieur de l'Université d'Artois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage :: L'Alagaësia :: Les Terres d'Alagaësia :: Melian-
Sauter vers: