Partagez | 
 

 [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrystal Kawa
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 05/11/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
8/50  (8/50)
Expérience:
2/4  (2/4)

MessageSujet: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Mar 1 Déc - 19:21

Chrystal avait beaucoup voyagé au coter de Edward, ils avaient trouvé beaucoup de marchandise en pillant certains bateau mais aussi parmi les trésors  des épaves qu’elle avait trouvé sous l’océan, même si cette fois ils c’était avéré un peu plus rare que d’habitude. Elle profita que son ami était partit en ville, à Teirm pour prendre un peu de temps pour elle. Il en aurait surement pour quelque jours, le temps de vendre les vieilleries trouvait et sans doute chercherait-il quelques contrats pour arrondir les fin de mois pour payer les êtres qui habitait sur le bateau, car eux il fallait les nourrir, leurs fournir des armes. Mais en plus de ça il fallait contribuer aux réparations du navire, parfois très coûteuse. Même si elle ne lui couter rien, se nourrissant exclusivement de poisson quand mangeait pendant leur navigation, cela ne payé pas les pirates qui l’accompagner. Elle pouvait, certes pêcher pour lui, mais cela suffirait-il, du poisson chaque jour ? Elle en douta, certains avait besoin de viande séché et de féculent pour contribuer à une bonne santé.

Ses derniers mois l’océan avait particulièrement était beaucoup agité, sans doute parce que l’automne et ses orages étaient là. C’est souvent dans ses moment-là qu’elle aidé à stabiliser le navire contre la tempête ou le dirigeait. Et dans les moments de calme, quand il n’y avait pas de navire à attaquer pour leur richesse ou pour leur nourriture, elle scrutait les fonds, cherchant quelconque épaves de navires et leurs trésors. Chrystal était une dragonne d’eau, donc elle avait la chance de savoir respirer sous l’eau, rare avait cette capacité. Cela lui permettait sans problème d’allait loin dans les fonds des océans, mais parfois, parmi les épaves, se trouvait les nids des requins, souvent dangereux. D’ailleurs, elle gardait quelques cicatrices par-ci par-là de ses combats. Ses écailles avaient beau être résistante, leurs dents était bien assez aiguisé pour passait entre les écailles et perforer sa chair. Mais elle avait appris à soigner ses blessures, il y a bien longtemps, d’ailleurs elle maitrisait de mieux en mieux son pouvoir même si elle ne pouvait supprimer les cicatrices. D’ailleurs, elle ne voulait pas, cela montré qu’elle c’était battu, c’était des cicatrices de ses combats acharné que seule elle savait voir, sa marque de fierté.

Chrystal avait laissait Edward au port, ils avaient rendez-vous dans deux jours pour reprendre la mer. Il pensait que deux jours devrais suffirent, ses hommes avaient aussi besoin de repos bien mérité, ils c’était beaucoup donné ses derniers temps, se battant avec acharnement et entretenant le navire comme ils pouvaient. La vie de pirate n’était pas toujours facile, même pour elle, ce n’était pas toujours facile, mais Edward lui avait sauvé la vie tout comme elle avait sauvé la sienne, elle lui devait bien ça, en échange il lui laissait sa liberté quand il accosté au port. Elle pouvait faire ce qu’elle voulait et lui donnait un temps impartit. Cela lui avait convenu, elle pouvait voyager, c’était ce qu’elle aimait faire. Le temps était au beau fixe, même si les températures commençaient à chuter et que cela se sentait, même si Chrystal ne craignait pas le froid, en étant souvent dans les eaux on s’habitude au changement de température. C’était souvent les vents glaciales qui pénétré entre ses écailles sui lui donnait froid et ce, malgré sa corpulence assez massive.

Chrystal avait entendu parlait d’une belle rivière qui se trouvait à coter de Teirm, elle portait le nom de Toark. C’était le lieu idéal pour elle pour se reposait. Sans doute sera-t-elle repartie pour un mois en mer après ça. Les mois passait vite au près du jeune humain, plus vite qu’elle ne l’aurais cru d’ailleurs. Chrystal s’envola alors pour Toark, elle avait repéré à vol d’oiseau où l’endroit ce trouvait, elle utilisait la direction du vent comme boussole ou la direction qu’était soufflait les nuages, quand il y en avait. Le vent soufflait dans ses écailles et dans ses poils au fur-et-à-mesure qu’elle battait des ailes. L’endroit n’était qu’à une heure de la ville, dans deux jours elle serait vite de retour, elle ne manquerait pas son retour.  Elle remarqua plusieurs groupes d’oiseaux volait par-ci par-là, surement entrain de partir pour la migration en quête d’une terre où il n’y aurait pas d’hiver. Chrystal n’avait pas peur des hivers froids et rude, dans l’océan l’eau ne gelait pas et garder souvent une température correcte pour elle, assez pour que son corps ne gèle pas, sinon elle partait plus près des coraux, des plantes ou des grottes pour se réchauffer en partie. Parfois elle tombait même sur des volcans sous-marins, même si elle savait que plus jamais ils s’allumeraient, elle les craignait.

Une heure de vol plus tard, Chrystal repéra la rivière, nous étions encore en début de journée, elle ne savait pas exactement quelle heure. Elle n’avait pas la notion de l’heure, le soleil lui servait juste d’horloge lui indiquant si elle se trouvait au milieu de l’après-midi, au matin ou en soirée et la nuit c’était la lune qui jouait ce rôle. Elle le déterminer en regardant l’orientation et sa force à briller. Chrystal se posa dans un endroit dégagé, près de l’eau. Elle avait de la chance, l’endroit semblait gorgé de gros poisson comme elle les aimé. Elle aimait aussi ceux des océans, mais parfois il fallait qu’elle en chasse tellement pour remplir son estomac que c’était presque épuisant. Elle les regarda nager dans l’eau claire et elle esquissa un sourire. Elle savait que les poissons se fiait à la secousse de terre et les remue de l’eau pour détecter leur ennemie, c’est aussi comme ça que Chrystal sentait un ennemi arrivait, en sentant les ondes des remous que l’ennemie faisait dans l’eau pour se déplacer. Elle se posa sur un gros rocher qui se trouvait en plein milieu et resta ainsi plusieurs minutes, le soleil de l’automne caressait ses écailles de sa chaleur, scrutant l’eau en attendant le bon moment pour plonger son museau d’un geste vif dans l’eau et coincé sa proie dans son fin museau. Ses fines dents empêchera sa proie de s’échapper et ce, malgré la sorte de graisse qui recouvrait leurs écailles, trop enfoncé dans la chair pour s’échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari Kuroi
Joueur
Joueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 24/04/2010

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
4/50  (4/50)
Expérience:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Jeu 3 Déc - 21:18

Kaminari sillonnait les cotes de l’océan. Dans quel but ? Aucun de particulier. Il ne savait pas trop où aller. La guerre menacer d’éclater a tout moment en algaesia. Toutefois il aimait ce continent et il n’allait surement pas fuir devant ces fichus bipèdes ! Kaminari était parfaitement en âge de ce battre et il était hors de question pour lui de partir en cas de problème surtout après ce qu’il avait vécu. Même si le sort des humains de façon général ne lui importait plus.

On lui avait dit que l’avenir des dragons était de ce lié à un bipède. Hors le mâle sombre ne comprenait pas pourquoi. D’accord il était seul dans ses voyages, mais il vaut mieux être seul que mal accompagner ! Voilà pourquoi Kami ce demandait réellement s’il allait ce lier un jour. Il avait trop de rancœur pour ce lié à un humain déjà. Ces hommes maudits n’avaient que trop souvent fait-le mal. Les terres et la vie seraient bien mieux sans eux. A cause d’eux, les elfes sont condamnés à vivre dans les arbres et les nains dans la roche. Quand aux dragons ont faillit disparaitre …. Il n’en reste que trop peu à présent….

D’ailleurs si Kami avait songé a quitté pour de bon cette zone c’était a cause de la présence humaine. Une vraie fourmilière a l’échelle mondiale capable de tous détruire. Mais s’il quittait l’algaesia c’était pour aller où ? Il restait bien une personne proche a Kami mais cette dernière était souvent occuper et n’avait plus le temps de vivre comme la vraie dragonne qu’elle était. De plus avec elle il y avait des oreilles pointues que Kami ne voulait pas réellement revoir même si en aucun cas ces elfes n’allaient empêcher le dragon d’allait voir sa mère adoptive. Il restait donc le nouveau continent. Des rumeurs prétendaient que là bas vivent des elfes sombres. Des cousins des habitants de la foret ou quelque chose dans le genre mais chez qui les intentions sont plutôt belliqueuse également.

En résumé il n’y avait pas de lieu sur ou d’endroit agréable pour un dragon…. Peut importe ou l’on regarde il y avait toujours un danger. Par conséquent Kami en était rapidement venu à une solution surtout depuis la mort de sa partenaire dragonne…. Il allait devoir créer lui-même un endroit de paix pour les siens quitte à devoir chasser les humains ! Bien sur il n’avait pas encore la puissance nécessaire et le chemin était long face à un tel projet. Mais en attendant de pouvoir faire face il devait faire comme tout être vivant : ce nourrir.

Alors qu’il volait depuis le lever du soleil. La faim avait fini par le gagner. Il ne mourrait pas de faim mais un dragon a besoin d’une bonne quantité pour être rassasier ! Adorant également l’eau, il c’était approcher du bord d’une rivière. Il avait d’abord inspecté les lieux pour s’assure qu’il n’y avait aucune présence humaine avant de finalement ce poser. Il était resté quelques secondes à observer le spectacle de la nature en ces lieux. L’endroit était calme et paisible à cette heure matinale. L’eau paraissait fraiche mais ce n’était pas très grave. Depuis tout petit Kami avait été attiré par l’eau presque autant que la foudre. Sauf que l’élément aqueux était bien plus présent que l’autre. Par conséquent il avait souvent eu l’occasion de le côtoyer apprenant à nager voir même ce mouvoir a l’intérieur comme un poisson.

Il avait bien envie de faire trempette mais il devait d’abord ce prendre un bon repas. Il commençait donc à remonter la rivière pour trouver un meilleur coin de pèche. Le nid de la rivière étant trop fin pour ce mouvoir librement, Kami devait opter pour une pèche plus précise plutôt que de nager a tout vitesse derrière un regroupement de poisson. N’étant pas presser même s’il avait les crocs, il avait mis plusieurs minutes avant d’atteindre un endroit qui lui paraissait plus propice à la capture du poisson. Toutefois il c’était stoppé nette en arrivant sur place. Il avait bien sur remarqué les poissons de différente variété et gabarit dans l’eau. Certains étaient d’ailleurs plus apetissant que d’autres mais la n’était pas le problème. Quelqu’un avait pris sa place ! Et pas n’importe quoi ! Une dragonne ! C’était elle qui avait stoppé net Kaminari. Une grande dragonne de couleur bleu turquoise de façon général. Aucun doute possible c’était belle et bien une femelle mais le plus étonnant encore c’était son gabarit ! Sans la traité de grosse, car elle était plutôt bien taillé, elle était plus grande que Kami lui-même qui était pourtant dans un âge plutôt avancer pour les dragons vivant. A part lui, Kami ne connaissait que trois autres dragons vivants plus âgé que lui.

Ces trois dragons n’étaient autre que les trois derniers œufs qui a l’époque ont éclos durant le temps de galbatorix soit au moins cinquante ans plus tôt. Kami lui avait vue le jour quelques mois après la mort de l’ancien roi ce qui faisait de lui l’un des dragons les plus vieux de cette air. Sauf que cette belle dragonne bleue était clairement plus âgée que Saphira !

-Comment est ce possible ? Je croyais que les notre avaient tous été éliminé par le roi….

Kami ne put s’empêcher de rester en place plus longtemps. Il avait remarqué que la dragonne était concentrer sur les poissons aussi il avait fait en sorte de resté silencieux mais au bout d’un moment il n’en pouvait plus d’attendre étant fou de joie de voir une consœur mais surtout de cette « taille ».

-Je n’aurai jamais cru rencontré une dragonne ici ? Comment vous nommez vous et d’où venez vous ?

Sans l’ombre d’une hésitation Kami c’était mis face à elle de l’autre coté de la rive. Il ne la croyait pas menaçante et son enthousiasme lui avait fait oublier la prudence. En même temps c’était comme de voir un fantôme ! En un peu plus attirant tout de même bien sur.

-Pardonner mon impolitesse très chère….. Mes salutations.

Il en avait même oublié les bonnes manières même si un dragon « sauvage » faisait rarement preuve de diplomatie et de grande manière.
Revenir en haut Aller en bas
Chrystal Kawa
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 05/11/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
8/50  (8/50)
Expérience:
2/4  (2/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Dim 13 Déc - 17:10

Chrystal regardait les poissons défilé devant ses yeux, ils étaient beau, plein de couleur et frétillant, elle ne savait pas trop quoi manger, même si elle optait un peu pour les plus gros, les coloré semblait avoir un meilleur goût. Elle ne savait que faire, le goût ou l’estomac ? Pendant que Chrystal réfléchissait à son futur met, l’eau était devenue moins secoué par les vibrations qu’elle avait causé en se mettant sur le rocher et les poissons revenaient, curieux. Sa queue trempé dans l’eau et se laisser choir au fils du courant, ses poils qui ornait de bout de sa queue réagissait un peu comme des capteurs, lui indiquant approximativement la vitesse du courant mais aussi sa direction et ses vibrations. Certains dirait que la dragonne n’avait certainement pas besoin de tout ça, elle contrôler la télékinésie qui pourrait lui permettre de faire sortir les poissons d’un claquement de doigt, mais elle était contre cette méthode trop simpliste. Un vrai dragon pêcher ses proies ou les chassaient, mais certainement pas en utilisant la facilité des pouvoir psychique, seulement le pouvoir de son cerveau à réfléchir de la meilleure manière de chassait et ses muscle à courir, ou nager dans le cas de Chrystal.

Le courant lui était favorable, les poissons semblaient même bien, pas encore enfoncés dans la vase suite au froid qui allait bientôt courir sur les terres d’Alagaësia. A y pensait, dans moins de quelques semaines, peut-être dans les prochains mois à venir même, la terre sera recouverte de son manteau blanc et les eaux calment gèleront, formant une plaque de glace solide. Les poissons se cacheront dans la vase pour se réchauffer et hibernerons, surement. Seul les océans et les mers resteront pleines de vies actives, l’hiver venu, ces endroits deviendront ses uniques endroits de pêches. Il faudrait attendre le printemps pour savoir pêcher de délicieux saumons sur les chutes d’eaux. Un poisson attira l’œil de la dragonne. Il était gros et fin en même temps tout en étant arboré de multiple couleur qu’elle n’avait jamais vu. Chrystal bavait presque à s’imaginait le goût mais aussi la texture de la chair de cette « bête » des eaux. Il s’approchait, doucement mais surement. Elle se concentra d’avantage pour ne pas lui faire peur mais aussi pas le loupé. Son museau fin et ses dents finement pointues était une proie idéale contre les poissons. Il se débattait mais ne pouvait fuir, ses multiples dents pénétré la chair et empêcher qu’il fuit sans le moindre effort.

Alors que Chrystal s’apprêtait à plongeait le museau comme une furie pour attraper le poisson, gueule grande ouverte, quelque chose la stoppa nette dans son élan. Un bruit. Une voix même. Un mâle. Elle tourna sa tête, la gueule grande ouverte, cherchant du regard l’individu qui venait de lui parlait. C’était un dragon noir. Il était petit et semblait bien jeune. Elle se redressa sur le rocher, fermant sa « bouche » et repris sa pose. Il brise passa dans ses écailles et dans ses fourrures, elle sortit sa queue l’eau pour la poser sur le rocher. Elle grommela trop doucement pour que le dragon puisse l’entendre. Il venait de la couper dans sa pêche pour son repas. Elle regarda le ciel, d’un signe d’ignorance, mais surtout pour se dire qu’il n’était que le début d’une belle journée pour pêcher, elle aurait encore le temps. Elle se leva de son rocher et s’approcha du mâle, s’asseyant sur la berge à quelques mètres de lui. Elle pouvait voir son admiration dans ses yeux, sans doute ne croisait-il pas beaucoup de dragonne de cette envergure, ce qu’elle pouvait comprendre. Elle secoua sa tête pour remettre sa crinière en place, cachant ses piques couchaient le long de son cou pour ne pas semblait trop menaçante. Elle fixa son regard bleu dans les yeux du dragon noir.


- Salutation, jeune mâle. Je vois que tu sembles admiratifs mais craintif en même temps, tu ne dois pas croiser des dragons de mon envergure tous les jours. Hé ben, j’aimerais connaître ton petit nom aussi et d’où tu viens. Moi je suis Chrystal. Je ne viens pas de quelque part en particulier vu que je voyage beaucoup.

Chrystal parlait rarement comme ça, surement le faite qu’on l’admire qui lui donnait cette sensation de supériorité. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas ressenti ça, même si elle savait que Edward, son ami pirate, l’admirait et qu’il espérait surement, secrètement, avoir son propre dragon vu que était déjà lié avec un humain, Kiran. Kiran.. Cet humain avait le don de lui manquait, comme si il était son compagnon. Elle avait tellement cherchait après lui, elle se demandait si elle allait finir par le retrouver un jour. Et si ce jour venait à arrivait, elle ne le lâcherait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari Kuroi
Joueur
Joueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 24/04/2010

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
4/50  (4/50)
Expérience:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Dim 13 Déc - 20:47

Kami avait hâte d’avoir une réponse de la part de sa consœur. Elle était plus âgé que lui cela ne faisait aucun doute. Toutefois ce n’était nullement de la crainte qu’il ressentait. Il était juste fasciner par elle, comme pouvait l’être un jeune dragon face à un gros papillon. Même si la comparaison était plutôt difficile. Toutefois n’étant pas de nature très patiente. Kaminari avait amorcé la conversation rapidement en s’adressant à elle directement alors qu’elle était focalisée sur autre chose.

Il avait remarqué son impatience qu’au moment ou la dragonne le fixait. Elle n’avait montré aucune réaction menaçante mais il avait facilement pu deviner qu’elle n’avait pas apprécié d’être interrompu durant sa pèche. Kami lui-même n’aurait pas aimé qu’on le prive de sa proie surtout si proche. Sur le coup il avait parfaitement conscience qu’il avait été plutôt gênant. D’ailleurs la dragonne semblait également surprise vue sa gueule ouverte. Comme quelqu’un figer par l’étonnement. C’était plutôt amusant de voir cette belle dragonne avec cette grimace et même si cela faisait sourire le dragon noir. Il n’avait fait aucun commentaire étant déjà en tord.

Kami s’attendait a une réponse qui aller surement exprimé l’agacement de la femelle mais il n’en était rien. Elle c’était contenter de lever les yeux au ciel pour ensuite venir vers lui en traversant l’eau. Kami n’avait pas cessé de l’observer durant tout ce temps sans la lâcher du regard. Elle était réellement bien tailler en thermes de beauté physique mais aussi de force brute. Un dragon doit de toujours démontrer une certaine élégance et force naturelle. Une femelle également et cette dragonne bleue remplissait les critères sans problème…. Une fois à proximité elle c’était stoppé pour ce mouvoir légèrement. Kami n’avait pas l’once d’une peur. Pourquoi aurait-il peur ? De nature il n’avait pas peur du combat. Bien au contraire et cette dragonne n’aspiré rien de menaçant. C’était même tout l’inverse….


-Ravie de vous rencontrez Chrystal. Je me nomme Kaminari. Admiratif en effet si on peu dire mais craintif nullement. Pourquoi le serai-je ?  La peur ne fait pas partie de mon tempérament et face à une belle dragonne je ne voie pas quelle crainte j’aurai à ressentir.

Kami souriait sans gêne. Il n’avait pas l’habitude de tourner autour du pot et disait généralement ce qu’il pensait sans détour. Elle ce nommée Chrystal ? Ce nom lui rappelait quelque chose mais c’était trop tôt pour en parler. En tout cas elle portait très bien son prénom une fois qu’on voyait parfaitement les écailles bleues. Toutefois elle avait fait bien plus que ce présenter. Aussi Kaminari avait enchainé sans trop attendre.

-Mais pour vous répondre je n’ai pas souvent l’occasion de croisé d’autre dragon de votre envergure. Je suis, du moins je pensais, être l’un des plus vieux de notre air depuis la chute du roi humain croyant que les tous les nôtres ont disparu. Hors je me retrouve a présence d’une dragonne beaucoup plus âgée. Loin de moi l’idée de vous traitez de vieille. Bien au contraire vous êtes pleinement dans la beauté de l’âge. C’est donc une grande surprise et une grande joie que je ressens à l’idée de vous avoir vue.

Pour Kaminari la dragonne la plus âgée encore vivante n’était autre que la fameuse saphira. En dehors d’elle il n’avait jamais été question d’autres mâles ou femelles encore vivant dans ce monde. Finalement les récits n’étaient pas tous vrai puisqu’il avait la preuve vivante devant lui. Il ce demander comment elle avait fait pour survivre mais elle disait avoir voyagé alors elle avait peut être vécu loin des guerres tous ce temps ce qui était une très bonne chose !

-Je suis navré de vous avoir fait raté votre butin de pèche. Le peu de patience n’a pas tenue face a votre vision. J’irai moi-même vous cherchez de quoi vous nourrir pour me faire pardonner adorant moi-même le poisson. Et pour finir de vous répondre j’ignore également d’où je viens. J’ai seulement vue le jour sur une île une fois le sort rompu qui me retenait dans mon œuf il y a cinquante ans.

Sans gêne ni crainte. Kami s’approchait d’elle normalement avec un grand sourire. Il était toujours souriant encore en prise avec la joie de cette rencontre tout en gardant l’air jovial et amical lors de ses paroles. Il espérait en apprendre beaucoup sur elle et pourquoi pas d’avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Chrystal Kawa
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 05/11/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
8/50  (8/50)
Expérience:
2/4  (2/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Lun 14 Déc - 22:19

L’eau de la rivière était déjà fraîche, mais il fallait s’y attendre, les feuilles des arbres étaient presque toute tombé déjà annonçant l’arrivée du froid. D’ailleurs les températures avait déjà chuté, elle sentait déjà de moins en moins de créature sortir de leur tanière, la plus part des oiseaux étaient certainement partit migrait. D’ailleurs certains poissons qu’elle pêchait parfois dans les endroits où elle s’arrêtait avec Edward avait disparu, sans doute pour disparaître dans les endroits plus chaud aussi. Ainsi les poissons étaient comme les oiseaux, certains étaient trop frileux pour rester dans leur eaux où ils passaient plus que huit mois d’affiler. Chrystal ne migrait pas elle. Elle c’était assez cachait de la guerre, profitant de son élément pour se mettre dans les endroits les plus profonds de certains endroits. Puis, plus tard, s’enfermait sur une île pour calmer son envie de vengeance envers les dragons aux écailles sombres avec sa soif de tous les exterminer car deux d’entre eux avait déraciné sa famille. D’abord ses parents avec ses frères et sœurs, puis sa propre fille. Peut-être avait-elle peur de se reformait sentimentalement à cause de la peur de ne pas être à la hauteur qui la rongeait ? Depuis combien de temps Agrandil avait disparu de sa vie ? Au moins plus que cent-vingt années déjà.

Une brise plutôt fraîche caressait ses écailles, secouant les branches des arbres qui étaient à présent nue, faisant voler les dernières feuilles. Le temps pouvait passait vite mais en même temps lentement, c’était assez étrange cette sensation. Elle n’avait pas vu les cent-vingt passaient. C’était comme si d’un coup elle avait pris un coup de vieux, que le temps avait balayé sa jeunesse. Pourtant elle n’était pas encore si vieille, surtout pour une dragonne, si tout allait bien elle pourrait encore vivre plusieurs centaines d’année, peut-être un petit millième, qui sait, la vie était longue à être procrée mais si courte à être enlevé. Ça en était presque effrayant. Elle regarda le jeune mâle qui lui répondait qu’il n’avait pas peur d’elle mais qu’il était certainement admiratif. D’un coter elle fût surprise, le temps avait forgé son corps de manière imposante, elle avait dû s’adapter pour ne pas y laisser sa peau, ainsi allait la dure vie de la nature. Il disait s’appelé Kaminari, d’ailleurs elle avait presque l’impression qu’il le draguait dans ses paroles, elle espérait se faire des illusions, elle n’était pas sûre d’être autant en manque d’amour pour se mettre avec le premier venu presque. De plus le premier admirateur.


- Hé ben enchanté Kaminari. Je te remercie du compliment, je ne suis pas sûre que je peux me qualifier de belle, mon corps comporte de multiples cicatrices, je pense qu’il faut mieux voir la beauté intérieur qu’extérieur. Je pense que là est la vrai beauté, enfin soit. Physiquement tu n’aies pas repoussant non plus, mais ne prend pas cela pour une avance.


Chrystal fût assez surprise quand le noir semblait lui expliqué que c’était sans doute la seule dragonne de cette taille qu’il avait rencontré, au point de croire qu’il était le dragon le plus vieux de notre ère. Il était vrai que Saphira, la grande dragonne bleu avec son compagnon d’âme Eragon avait fait beaucoup de bruit sur les terres avec leur prouesses multiples. Même jusqu’au fond des océans elle avait ressenti la libération du peuple face à la pression qu’avait infligé Galbatorix. Etait-elle encore en vie d’ailleurs ? Elle devait aussi avoir une bonne soixantaine d’année si elle ne se trompait pas. Elle devait avoir à peu près le même âge que ce dragon au vu de ses traits qui semblaient plutôt jeune. D’un coter, elle non plus n’avait pas beaucoup rencontré de semblable, mais la guerre rôdait sur les terres de Alagaësia et sans doute beaucoup avait à nouveau fuit vers de nouveau continent pour sauvait leurs écailles, mais pour combien de temps ?



- Hé ben certes, j’ai plus que cent-cinquante ans à mon actif. Je me doute que tu n’as pas du rencontré beaucoup de mes « semblables ». Oh, excuses-moi de te tutoyer, je croise peu de gens, j’en oublie mes manières. Mais ce n’ai pas sans mal que j’ai réussi à vivre si longtemps. Enfin, si vivre dans la peur et cachait s’appelle vivre. J’ai juste eu l’avantage de mon élément et sût me cachait profondément dans les eaux sombres pour ne pas qu’on me repère, loin des terres du Maître Noir.


Rien qu’à y penser Chrystal frissonna. Elle ne devait pas se battre sur terre contre l’armée de Galbatorix mais elle avait dû se battre contre une multitude de monstre tout aussi hideux qui vivait dans les profondeurs. Certains effrayant juste à leur physique, d’autre vicieux, la vie n’avait pas était facile pendant ces plusieurs années. D’ailleurs les fines cicatrices qui parcourait son corps, comme des veines qui seraient sorti de leur chair, montrait surement ses combats. Kaminari semblait navré de l’avoir coupé en pleine pêche et pour ce faire pardonner, il voulait le faire lui-même, appuyant sur le faite qu’il aimait lui-même le poisson. Il expliquait qu’il ne savait pas trop d’où il venait non plus, un sort semblait le tenir prisonnier de son éclosion, Chrystal n’avait jamais entendu quelconque histoire semblable mais la magie était si grande sur ses terres qu’il était impossible de la mesurer.

- Vous n’êtes pas obligé de faire ça. Je contrôle la télékinésie, je peux facilement attraper la proie, avant que vous n’arriviez j’aurais eu le temps d’en pêcher une bonne cinquantaine, mais je préfère la pêche traditionnelle. Je me sers de ce pouvoir pour pêcher uniquement quand j’ai vraiment les crocs. Je n’aime pas la facilité, après c’est juste une question de point de vue je pense.

Elle regarda le mâle s’approchait de lui, il lui souriait elle avait presque l’impression de voir ses yeux pétillait de bonheur suite à leur rencontre plus qu’inattendu vu qu’elle passait rarement dans cette endroit et le mâle semblait être un sauvage alors il devait sans aucun doute passait toute aussi rarement. Elle ne le lâchait pas du regard, elle n’avait pas encore confiance en lui, peut-être à cause de son attitude à être impatient ou bien parce qu’il était simplement un dragon aux écailles sombres.. Elle avait beau avoir effacé tous ses remords envers cette espèce, elle ne pouvait s’empêché de garder une certaine crainte qu’elle ne savait contrôlait. Peut-être cela allait changer quand elle le connaîtrait un peu plus, du moins elle l’espérait. Surtout qu’il lui avait semblé que le noir avait réagi en entendant son prénom. Elle croisait les doigts pour ne pas avoir signé son acte de mort si il s’agissait d’un assassin sans qu’elle le sache..
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari Kuroi
Joueur
Joueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 24/04/2010

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
4/50  (4/50)
Expérience:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Mar 15 Déc - 13:17

Le temps ne peut être contrôlé totalement. Au mieux on peu affecter le temps sur un objet ou un corps mais a l’échelle d’un continent c’est impossible. Le présent est éphémère et devient rapidement le passé. Kami n’avait rien oublié de qui c’était produit avant aujourd’hui. De son éclosion jusqu'à maintenant. Une bonne mémoire qui est à la fois une chance et une malédiction. Un bonheur car ainsi il pouvait facilement ce rappeler ce qu’il avait fait, vue et vécu mais un malheur quand les souvenirs qui reviennent le plus sont la mort des êtres chères. Darkness, Driger, Shiron, saphira et d’autres. Des noms qui signifiaient beaucoup pour le dragon sombre mais qui appartenait à des fantômes pour la plus part a présent. Kami aurait aimé diriger le temps pour le modifier mais la seule chose qu’il pouvait faire a présent était de vivre le présent et de faire en sorte de modifier l’avenir de la meilleur façon possible.

Voilà pourquoi Kami était heureux d’être en compagnie de la dénommée chrystal. Il aimait être avec les siens mais ce n’était pas que cela. Chrystal était comme une preuve que le l’âge des dragons n’avait pas disparu a l’apparition du roi humain et aujourd’hui cette époque allait revivre. Kami comptait bien tout faire pour que les dragons puissent a nouveau vivre en paix et ceux a n’importe quel prix !

-Je suis également ravi de vous rencontrez et c’était belle et bien un compliment. Vous n’avez rien à envier à qui que ce soit. Je n’ai pas pour habitude de mentir. Généralement je dis ce que je voie ou pense. Pour le reste je suis d’accord mais c’est d’abord le physique qui est jugé quoi qu’on dise et je vous remercie également pour le compliment.

Avance ou pas, un compliment était toujours agréable à entendre. Pour le reste il n’avait rien à cacher et il ne voyait pas de raison de mentir à une consœur. Cependant il était bien placer pour savoir que le physique jouer beaucoup puisqu’il était de couleur sombre comme la nuit et que généralement ses couleurs chez un dragon n’inspirent pas confiance dès le premier regard. Il en avait d’ailleurs souvent fait les frais.

-Un dragon a toujours des marques sur le corps. C’est ce qui fait notre charme et la preuve que nous savons nous battre. Moi-même je ne compte plus le nombre de blessure.

Dire que Kami ne c’était jamais battu était le pire mensonge de tout les temps. Il avait souvent du combattre, peut être trop même, et les cicatrices sur ses écailles et le reste du corps le démontrer bien. Mais une fois de plus il n’y avait aucune honte. Les dragons sont une espèce puissante et rare. Pas de simple insecte qui vive en colonie.

En tout cas Kaminari continuait de sourire en parlant amicalement. Il laissait le temps à la dragonne de réfléchir car il voyait qu’elle était songeuse. La raison ? Il l’ignorait même si c’était probablement a cause de ce qu’il avait annoncé, mais il avait tout le temps pour bavarder alors il ne la pressa pas continuant de la détailler. Qu’elle ne fut pas sa surprise d’apprendre qu’elle avait en faite plus d’un siècle d’écart avec lui. Toutefois ainsi il en apprenait plus sur elle. Elle avait donc au moins cent cinquante ans et elle était une dragonne d’eau. Cela faisait doublement sourire le dragon mâle. Que de bonne surprise !


-On peut ce tutoyer si vous préférez. Cela ne me gène nullement au contraire. Je reconnais être surprise par votre âge mais malgré ça je maintiens ce que j’ai dit sur votre élégance. Pour la guerre vous avez survécu a l’inverse de beaucoup des notre. Je n’étais pas née a ce moment là mais ce qui compte c’est que vous soyez vivante ! Quand a l’eau… C’est un élément que j’apprécie beaucoup aussi bien que je n’en ai pas la maitrise. Mais j’y travail !

Kami avait pris un air un peu plus sérieux mais souriait toujours. Il n’allait surement pas juger la dragonne bleue alors qu’elle avait cherché a survivre dans une époque ou la race des dragons a manqué de s’éteindre pour toujours…. Elle était vivante et en bonne santé a première vue. C’était le plus important. Quand au fait de tutoyer il n’avait aucuns soucis avec cela. Après tout ils étaient entre dragons !

Cependant Chrystal avait repris la parole. Une fois de plus Kami etait d’accord avec elle sur un point précis tout en apprenant qu’elle utilisait la télépathie. Une dragonne d’eau avec la télékinésie ? Intéressant…


-La magie est utile mais si tout deviens trop simple il n’y a plus aucun plaisir. Je préfère perdre du temps à nager dans l’eau pour traqué les poissons plutôt qu’en prendre tout un tas en une seconde. La facilité n’apport aucune satisfaction à force mais j’insiste pour me faire pardonner. Et… il y a un problème ?

Kami préférai travailler pour obtenir quelque chose que tout avoir en claquant des doigts. Mais ce n’était pas ça qui avait donné a Kami cette air interrogateur et sérieux quand il avait fini de s’adresser a la femelle. Chrystal était souriante, agréable voir même charmante mais quand Kami c’était approcher il lui avait semblé qu’elle avait pris une posture plus méfiante, comme réservé voir même défensive hors il n’avait montré aucun signe d’agression.

-S’il y a quoi que se soit dite le moi chrystal. Je ne suis pas la pour vous nuire bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Chrystal Kawa
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 05/11/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
8/50  (8/50)
Expérience:
2/4  (2/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Mar 15 Déc - 21:57

Les nuages avançaient lentement dans le ciel, soufflait par un vent plutôt calme pour la saison malgré qu’il était froid à vous traverser les écailles jusqu’aux os. Les animaux commençaient déjà à avoir leur fourrure d’hiver qui les protégerait du froid, quand à Chrystal, c’était une graisse très fine qui venait se mettre sur ses écailles qui étaient si fines et petites qu’ils pouvaient presque paraître pour une peau. Cela lui permettait d’avoir moins froid dans l’eau, tout comme les poissons. Pendant que les animaux se hâtaient à faire leur dernière réserve de nourriture avant la venue des grands froids et sans doute du manteau blanc de l’hiver, qu’en était-il des dragons sauvages ? Des dragons comme Kaminari ? Devaient-ils manger plus que leur estomac le pouvait pour accumulé de la graisse pour lutter contre le froid ? Ou bien faisaient-ils comme les ours, hibernant jusqu’au printemps ? A vrai dire, elle ne savait pas vraiment le dire. Peut-être aller-t-il à Hadarac, ce désert dans les terres qui était aussi chaud que la lave ? Mais la nuit durant il faisait bien plus froid que dans les terres d’après ce qu’elle avait entendu frottant des températures largement négatives. D’ailleurs elle ne comprenait pas comment ce bout de terre pouvait devenir aussi chaud que froid par le simple fait d’avoir un peu de lumière, il était vrai que dans les autres terres c’était la même chose, mais en moins conséquent, on sentait la température descendre mais pas à des graduations si impressionnante.

Le dragon affirma qu’il l’avait bien complimenté. Devait-elle prendre cela pour une avance ou simplement de la courtoisie ? Elle ne savait pas trop, elle le remercia simplement, même si elle n’arrivait pas à être touchée par ce sentiment. C’était comme si on s’adressait à sa voisine, que cela ne la concernait pas. En même temps, Chrystal avait du mal à croire au compliment qu’on pouvait lui apporté. Elle savait ce qu’elle avait fait dans sa grande vie, dont certaine qu’elle n’était pas vraiment fière, donc elle estimait qu’elle n’avait pas le droit d’avoir ce genre de compliment. Et ce même sur son physique, même si les cicatrices étaient des blessures de guerre acharné, elle les arborait un peu avec fierté, à ce stade d’entrainement à son élément de vie, elle savait qu’elle pouvait les faire disparaitre, dans le cas contraire elle aurait demandé à un elfe haut gradé pour ce genre de blessure, ne devant pas utilisé ses propres forces. Et puis, qu’est qu’un dragon aussi âgée qu’elle sans égratignure, presque flambant neuf, racontant qu’il a traversé de multiple périple. Qui le croirait au fond ? Rien ne le prouvait, ni son corps et surement pas de témoin de toute ses œuvres, et si il devait en avoir, il ne devait surement pas le suivre partout pour témoigner. D’ailleurs, Kaminari semblait du même avis qu’elle.

Suite à sa vue légèrement déformait, voyant sa vie d’une teinte légèrement bleuté, elle n’avait pas bien vu les cicatrices du noirs, c’est quand il lui en fît mention qu’elle plissa les yeux pour mieux voir, sans doute devait-il croire qu’elle était devenue presque à moitié aveugle, mais c’était une caractéristique propre de son peuple. Ainsi la nuit, même si la lune était presque pleine ou pleine, elle ne voyait que des ombres, rien de plus. Ainsi elle dormait dans les profondeurs des lacs ou océans, dans une grotte de choix avant de dormir. De plus ses écailles étaient si fines pour lui permettre de mieux capter les ondes que faisait les poissons en nageant, mais aussi ses ennemies, ainsi elle était directement alertée. Elle avait appris depuis bien longtemps la différence entre un petit poisson et un requin ou quelque chose de plus gros. Les petits poissons ne faisaient que des petits mouvements, donc les ondes étaient légères contrairement aux requins, qui avaient un corps plus imposant et donc devait nager et donner des coups de nageoires beaucoup plus fréquemment mais beaucoup plus fortement aussi. Ainsi elle savait qu’elle devait se réveillait quand les ondes étaient fortes.


- Je suis bien d’accord avec toi, même si pour ma part ce sont plus souvent suite à des combats marins, contre des requins marteaux ou des requins blancs. Ces animaux sont redoutable et ne lâchent pas leur proie avant d’avoir arraché leur chair.. C’est.. Terrifiant.

Après plusieurs minutes à avoir plissé ses yeux pour remarquer les marques, pourtant c’était encore le matin et le soleil éclairait déjà pleinement de sa lumière les terres d’Alagaësia, elle avait du mal à voir, surement parce que le dragon avait la peau aussi sombre que ses écailles. Elle avait fini par les voir, toutes ses petites veinules de cicatrices, certaines plus grosses que d’autre, mais elle les voyait à présent. Elle se demanda d’où provenait autant de cicatrices, de la guerre ou de combat terrestre avec des bêtes sauvages. Elle n’osa pas lui demandait, par contre il lui apprit qu’il essayait de maîtrisait l’eau aussi en dehors des compliments qu’il lui faisait sur le faite qu’elle avait survécu à la guerre. Lui aussi apprécier beaucoup l’eau, avait-il un lointain passé avec un dragon d’eau dans sa famille ? Ou bien il avait vécu près des endroits humides ou l’eau roulait sur les rochers. Elle ne savait trop le dire, mais souvent quand un dragon était intéressait par cette élément c’est que un des deux avaient été proche dans son enfance. Peut-être pourrait-elle lui apprendre quelques trucs si il devenait ami.. Qui sait ? D’ailleurs Chrystal remarqua qu’elle avait plusieurs points communs avec ce jeune dragon d’ailleurs, car lui aussi disait ne pas aimer faire les choses trop facilement, préférant perdre son temps à nager pour chasser sa proie. D’ailleurs, il insista aussi sur le faite qu’il voulait se faire pardonné même s’il était vraiment pas obligé. Il avait certainement remarqué sa posture offensive aussi, d’ailleurs il n’était pas trop difficile de le remarqué car c’était comme si tous ses muscles c’était tendu d’un seul coup. Elle essaya de se calme, soufflant calmement, en vain.

- Oui c’est vrai, je suis du même avis que toi. Et si tu insistes autant, je ne pense pas que j’arriverais à te faire changer d’avis, alors, vais te laisser chassait. Mais je tiens à t’aider quand même ! Et.. Excuse-moi.. J’ai vu que tu as réagis en entendant mon prénom j’ai cru pendant un instant que.. Non rien. Je veux pas paraître parano non plus..

Chrystal était un peu idiote de dire cela, dans les temps de guerre comme il se passait actuellement dans Alagaësia, tout le monde devenait parano face à la peur de la mort et la grande dragonne encore plus, en étant une des dernières de son espèce, du moins ce qu’elle en pensait que c’était le cas. Kaminari disait que elle devait tout lui dire, il ne voulait pas la nuire, bien au contraire.. Avait-il l’idée de devenir un compagnon probable en disant cela ? Non, ils se connaissaient que depuis quelques minutes, c’était bien trop rapide.. Elle réfléchissait trop, elle devait se détendre, peut-être que le dragon avait de bonne intention. Elle lui sourit légèrement mais il était tendu, le jeune mâle devait le voir.

- Hé ben.. En fait j’ai eu de mauvaise expérience dans le passé avec des dragons sombres. Je me suis isolé pendant plusieurs années carma soif de vengeance envers la race entière était insatiable. Jusqu’à ce que je me rend compte qu’il fallait que j’en veuille qu’aux assassins qui ont tué ma famille entière et.. Ma fille. Malgré cet exil forcé je garde une certaine crainte qui ne veut pas s’éteindre. Et j’ai commençait à me faire de multiple scénario dans ma tête quand j’ai vu que tu réagissait à mon prénom.. Du coup j’ai eu peur que tu sois.. Un assassin.. Je suis désolée..

Elle le suivait du regard, gardant sa posture car elle ne voulait pas se couchait plus bas que terre non plus. Elle espérait simplement qu’il comprend. Ce qu’elle avait peur c’est qu’il prend mal le faite qu’il le joue aussi vite pour une simple petite réaction. D’ailleurs, elle ne pourrait que comprendre aussi s’il le prenait mal. Elle aussi aurait été blessée dans son estime si on l’avait jugé si vite. Surtout pour une réaction minime qui n’avait surement rien à voir..
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari Kuroi
Joueur
Joueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 24/04/2010

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
4/50  (4/50)
Expérience:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Mer 16 Déc - 13:24

La dragonne bleue n’avait rien ajouté sur le fais qu’ils puissent ce tutoyer. Toutefois elle c’était adresser a lui a la seconde personne au singulier. Elle devait donc être d’accord pour que tout deux soient plus familier dans leur parole. Cependant ce qui avait interpellé Kami c’était le regard de chrystal. Comme si elle cherchait à ne pas loucher ou à voir quelque chose de précis qu’elle n’arrivait pas à discerner. Le mâle savait que c’étai lui qui la femelle observait ainsi mais pourquoi une telle concentration sur la vue ? Avait-elle des problèmes de vision ? Il voulait savoir mais avant il laissait sa nouvelle connaissance prendre la parole.

-Je voie mais les requins sont si effrayants que ça pour toi ? Ils sont de retrouvable prédateur en effet mais vue ton apparence je n’aurai jamais cru qu’ils osent s’attaqué a un dragon. Cependant une question indiscrète. Tu as du mal à voir hors de l’eau ? Car je te voie forcer pour regarder mes marques qui ne sont pas si petite pourtant pour certaines.

Kami avait une belle balafre sur l’œil ainsi que sur le « torse ». Même de loin on les voyait facilement pourtant Crystal avait marqué un temps de pose dessus. Sans le vouloir il avait peut être répondu a sa propre question. Elle était hors de l’eau et ses yeux n’étaient peut être pas très habitué a l’air libre. Généralement il fait sombre dans les profondeurs et chrystal avait clairement dit qu’elle venait de là. C’était peut être la raison de cette acharnement visuel. S’il avait demandé c’était par curiosité car il pouvait difficilement aider la dragonne a mieux voir comme ça.

-Mais si tu veux, savoir ces marques viennent d’un peu partout. De combat contre d’autres dragons ainsi que des bipèdes et autres créatures avec quelques petits accidents de parcours.

Autant jouer carte sur table. Kami n’avait aucune honte a avouer qu’il avait passé beaucoup de temps a ce battre même si ce n’était pas par plaisir. Il n’avait pas évoqué les raisons mais il n’allait pas non plus dire qu’il c’était fait cela en glissant sur un rocher. C’était un mensonge impossible à avaler. Bien sur en annonçant les choses ainsi il avait pris un air sérieux sans non plus être tendu.

Pour la suite Chrystal confirmait qu’elle était du même avis sur la pèche. Ça il avait pu facilement le deviner mais qu’elle l’affirme a nouveau le faisait sourire. Kami acceptait toutefois la close de la dragonne sur le fait qu’elle l’aide. Il ne voyait pas comment ils allaient s’entre aider pour pécher sans ce gêner mais il avait souri avec un grand signe de tête pour dire qu’il était d’accord. Mais il était vite redevenu sérieux en l’écoutant. Chrystal avait cru quelque chose en affirmant être parano.

Kaminari ne la pressait pas mais il voulait savoir. C’était facile a voir sur son visage mais derrière le dragon sauvage s’avait que ce n’était pas un conte de fée qui allait sortir. Bien au contraire il craignait le pire vue la position de Chrystal. Kami c‘était à nouveau rapprocher sans non plus la brusquer. C’est alors qu’il put entendre l’histoire de la dragonne ou du moins en partie.

Kami avait serré les crocs et les griffes en l’écoutant. Elle avait donc elle aussi souffert durant le passé. Pire elle avait perdu sa propre fille. Chrystal avait vécu autant de temps mais ce n’était pas dans le plus grand bonheur. Au contaire….

-Je suis sincèrement désolé….

Kami c’était vite calmé avant que sa colère ne le gagne. Sa rage n’était pas contre crhystal. Au contraire. Délicatement il approchait son museau et lui poussait le siens gentiment. Un geste simple mais qui voulait dire qu’il était avec elle avec compassion.

-Je comprends ta réaction ne tant fait pas. J’ai l’habitude a cause de ma couleur noire.

Il soupirait doucement avant de lui sourire chaleureusement tout en la fixant dans les yeux.

-Si j’ai réagit a ton nom c’est parce que celui-ci me rappelle une sensation que je ne peu décrire. Cela remonte surement a l’époque avant mon éclosion. Une personne que j’ai connu ou quelqu’un proche de moi portait ce nom là mais je n’arrive pas a m’en rappeler. Aucun lien avec toi mais forcément ça ma fait réagir sur le coup tout comme toi quand tu as du me voir.

Il se permit alors de lui lécher légèrement la joue. C’était peut être déplacé mais c’était toujours amical et par affection.

-Toutefois je sais ce que tu ressens. J’ai perdu la dragonne que j’aimais il y a des années avant qu’elle ne ponde. Des humains l’ont tué sans le moindre remord alors qu’elle portait en elle trois œufs. Evidement je n’étais pas pour eux. Fou de rage je me suis vengé de manière excessive…. Mais ça ne s’arrête pas là. Les humains m’ont égalant pris d’autres proches. Depuis je haie cette race plus que tous. J’ai conscience qu’ils ne sont pas tous ainsi mais de façon général je n’accepte plus de les côtoyer facilement….

Elle c’était ouverte librement et Kami en avait fait autant. Donnant donnant mais ainsi elle voyait qu’il pouvait facilement ce mettre a sa place. La situation était un peu différente mais tout aussi similaire puisque tout deux ce retrouvaient seul à présent. Pour le reste Kami n’avait pas honte encore une fois d’avoir tué des bipèdes ainsi…. Ce n’était toujours pas par plaisir mais il n’avait pas pu rester inactif. Il espérait a présent que chrystal ne prenne pas mal ses gestes ou son récit mais c’était trop tard. a présent il attendait sa réaction en restant a coté d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Chrystal Kawa
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 05/11/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
8/50  (8/50)
Expérience:
2/4  (2/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Mar 12 Jan - 23:01

Chrystal avait vraiment du mal à voir les blessures du dragon noir qui se posait devant elle, autant parce qu’il faisait sombre que par sa vue déformait, d’ailleurs son manque de discrétion avait était pris en flagrant délit par le mâle. En même temps, à plisser les yeux aussi fortement et tendre son museau vers lui comme si elle était presque aveugle, elle ne pouvait pas être très discrète dans cette situation. Visiblement le noir ne comprenait pas comment un requin pouvait s’attaquer à un dragon, c’est vrai que du haut de ses quinzaines de mètres elle était impressionnante, surtout comparer à un requin blanc qui pouvait mesurait seulement six mètres de long, soit la moitié de la dragonne d’eau et cela pouvait vraiment choquée, surtout quand on savait que les requins se déplacer rarement en bande. Elle lui sourit, reprenant sa position assise, fixant l’horizon derrière lui tout en gardant un œil sur ses mouvements.

- Soit, les requins blancs sont de terribles prédateurs pour moi. Leur mâchoire ne lâche pas la chair et vu ma taille quand je me blesse sur un corail, et ce malgré ma peau épaisse, il se déplace par groupe de cinq ou six pour m’attaquer. Ce qui est assez étonnant en soit, les requins se déplace rarement en groupe. Les créatures marines peuvent être aussi dangereuse que sur la terre ferme.. Et, oui si je dois autant plisser des yeux pour les voir, c’est parce que je suis une dragonne d’eau, ma vue est adapter pour voir dans les profondeurs et bien moins sur la terre ferme, donc elle est légèrement déformait, ainsi je vois le monde en bleu. Cela peut paraître étrange à première vue..

Kaminari semblait l’avoir devinait un peu avant qu’elle ne lui répond. En même temps elle lui avait déjà dit que elle venait des profondeurs des océans, vu qu’elle lui avait racontait comment elle avait survécu à la grande guerre. Il lui raconta, tant qu’à lui, que ses cicatrices venait de multiples combats contre des dragons et des bipèdes. Elle eut un frisson, se rappelant de son enfance, mais le jeune noir n’était pas encore né et ne pouvait être le coupable du carnage, même pour sa fille. Kaminari n’avait qu’une cinquantaine d’année, pas plus, tant dis que cela remontait à plus que cent ans, pour sa part. Elle n’avait rien à craindre de lui, en tout cas, elle l’espérait sincèrement. C’est quand elle remarqua que Kami avait serré les crocs, comprenant avec empathie sa douleur qu’elle se rassura sur ce fait, presque entièrement. Il finit par s’approchait assez près pour lui donnait un coup de museau par compassion. Elle était tellement prise de mélancolie et de colère quand les souvenir passait devant ses yeux qu’elle ne l’avait même pas remarqué s’approchait. Elle commença à avoir le visage légèrement violet, c’était à chaque fois comme ça quand elle « rougissait » elle n’avait plus eu depuis longtemps de relation affectif de la part d’un mâle, hormis sont dragonnier qu’elle avait perdu de vue depuis quelques années. Elle détourna le regard rapidement et bégaya quelque peu en essayant de changer de sujet.


- Hé ben pour la pêche je te propose une technique de pêche de groupe, l’un amène les poissons vers l’autre pour les enfermer.. Heu tu veux les poursuivre ou je le fais ?

Chrystal réussit néanmoins à reprendre un peu de sérieux quand Kami’ lui expliqua pourquoi il avait réagis à son prénom. Elle comprenait mieux à présent et, par expérience, elle savait très bien que les souvenir en étant encore dans l’œuf était souvent les moments les plus importants pour un dragonneau. Elle-même se souvenait de ses berceuse que sa mère lui chantait le soir dans le nid, pour les aider à se sentir rassurait et aimé. En tout cas, si c’était son but, elle avait très bien réussit pour sa part. Sa mère était une dragonne aussi douce qu’un pelage de d’un bébé vison. Ses animaux, elle en avait croisée, par centaines, elle les avait beaucoup aimés. Tout comme elle avait beaucoup aimée sa mère.

- Effectivement, je comprends mieux.. Moi-même je me souviens encore clairement des chants de ma mère quand j’étais encore moi-même dans mon œuf. C’est étrange mais je crois que cette phase de la vie est très importante et décisive pour un jeune dragon.

D’un coup elle sentit quelques chose d’humide est chaud lui caressait la joue. Kaminari lui faisait une léchouille ! Elle ne tarda pas à devenir violette, mais seulement pour sa tête, le restant de son corps restait bleu. Cette situation allait surement bien faire rire le jeune noir, pour sa part, elle resta figée un instant, un vide profond c’était installé en l’espace de quelques secondes dans sa tête. Le trou noir. Elle qui avait toujours l’habitude d’avoir quel qu’onques pensé en tête, autant pour s’entrainait de plus en plus à déplacer les objets autour d’elle que pour s’entrainait à bloquer les attaques mental, chose qu’elle ne maîtrisait pas encore. D’ailleurs elle ne compris que le gros de ce qu’avait dit le mâle. Il avait perdu sa compagne alors qu’elle attendait des œufs et il détestait les humains. Elle secoua sa tête pour se remettre se ses émotions, ébouriffant sa crinière le long de son encolure.


- Hé ben, j’éprouvais une profonde haine pour les humains, moi aussi, mais.. J’ai fini par me lier avec l’un d’entre eux. J’ai fini par apprendre à connaitre comment il réagissait comment il vivait. D’ailleurs mon plus proche ami est un pirate humain ! Et je lui tiens compagnie, à voyager à la recherche de trésor, jamais ma vie n’avait était aussi pleine de rebondissement.. ! C’est génial ! Bien sûr, moi aussi je reste méfiante, il me faut un certains temps pour accepter qu’ils m’approchent.. J’espère que tu vivras cette expérience un jour, toi aussi !

Chrystal sourie à Kaminari, elle espérait qu’un jour son passé soit effacer par le bonheur que plusieurs humain lui avait offert contre une poignée qui l’avait profondément blessée. Elle repensa soudainement à leur partie de pêche qui n’avait toujours pas commencé. Elle se prit d’une humeur joueuse et couru vers le lac, dans un endroit bien profond pour l’immerger presque entièrement. Et d’un rire moqueur elle lança au jeune noir :

- Ce n’est pas comme ça que nous allons nous nourrir la panse ! A l’attaque moussaillon !


Il faisait beau, le lac semblait plein de poisson frémissant et bien gros pour un délicieux repas, sans doute allaient-ils allumé un feu après cela pour les déguster grillé ! Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait plus gouté au poisson finement fumé au feu de bois. Le goût lui manquait. Avec une bonne compagnie en plus, cela ferais plus qu’un excellent repas, ce serait aussi un excellent moment.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari Kuroi
Joueur
Joueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 24/04/2010

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
4/50  (4/50)
Expérience:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Jeu 14 Jan - 21:23

Même les prédateurs les plus redoutables se regroupent face à un adversaire plus puissant. Ainsi Chrystal avait eu droit a un banc de requin alors que généralement ils étaient en solitaire. Tel une meute de loup ils c’étaient attaqué a elle. Mais pourquoi donc ? La dragonne bleu ne les avait certainement pas provoqué et ces animaux marins n’avaient aucune raison de chasser une proie capable de les tués facilement sauf s’ils mourraient de faim…. Mais comment mourir de faim alors qu’il y a des tas de poisson en mer ?

Enfin Kaminari avait du mal à comprendre la raison des requins mais il n’aurait probablement jamais la réponse et ce n’était pas trop grave tant que chrystal ne risquait rien. Le mâle sombre avait juste hoché la tête pour dire qu’il avait saisi y compris quand elle avait confirmé que si elle avait du plisser les yeux c’était parce qu’elle était une dragonne d’eau. Kami aimait l’eau et il nageait souvent en profondeur mais peut être pas autant qu’elle. Ce qui expliqué que Kaminari voyait encore très bien hors de l’eau mais pas tous le temps parfaitement en profondeur.

N’ayant rien de plus à ajouter là dessus il laissait le sujet pour plus tard si besoin bien qu’il ne voyait pas quoi dire de plus. Pour la suite le sujet était plus important mais peut être moins agréable vue qu’ils s’agissaient de souvenir et pas forcément agréable. D’ailleurs il avait vue Chrystal frémir cette fois. Le récit de kami l’avait surement gêné ou alors il lui rappelait ses propres douleurs…. D’ailleurs ce que Kaminari avait appris sur elle n’avait rien de réjouissant. Elle avait perdu elle aussi son partenaire mais aussi sa propre fille. Rien que pour cela Kaminari avait fait couler du sang mais cela ne l’avait nullement soulagé. Aujourd’hui encore il en souffrait.

Toutefois pour la consoler et lui montrer qu’il la comprenait, kami c‘était permis un geste d’affection envers la dragonne. Rien de méchant puisqu’il l’avait juste poussé du museau. Toutefois pour chrystal cela semblait déroutant. Pas besoin d’être observateur que la dragonne était gêné au vue de sa réaction en détournant la tête et en bafouillant après. Kami souriait. Même une « vieille » dragonne pouvait être gênée alors.

-C’est un bon plan même si je devais te les attrapés. Dans ce cas je m’occupe de la récupérer !

Le jeune mâle continuait de sourire. Autant à cause de sa réaction d’avant mais aussi de ce qu’elle avait dit. Après tous c’était drôle a voir une dragonne adulte qui voulait s’amusé comme un dragonneau. Mais avant que chacun aille a son rôle, Kami lui avait expliqué pourquoi il avait eu une réaction a son prénom. Lui-même ignorait en fait a quoi c’était du. Juste peut être un souvenir oublié qui essayait de revenir. Il aurait peut être la réponse un jour mais pour l’heure il n’avait pas la réponse a l’énigme si bien qu’il ne s’en préoccuper pas plus que cela.

-C’est possible mais je n’ai aucun souvenir de ma mère ou de mon père. Peut être que ce prénom signifie quelque chose pour moi que j’ignore mais dans tous les cas aujourd’hui ça ne change rien au fait que je suis heureux d’avoir rencontré une magnifique consœur.

Quelques secondes après Kami c’était permit a nouveau un geste tendre envers elle mais un peu plus poussé cette fois. Forcément la réaction de la dragonne fut a la hauteur a nouveau. Elle était totalement bouleverser. Il espérait qu’elle ne le prenne pas mal surtout avec les petits compliments mais il n’avait pas l’habitude de tourner autour du pot et Chrystal était une dragonne charmante que kami commençait à apprécier même si leur rencontre était encore toute récente. Le dragon avait failli rajouter quelque chose mais elle avait repris son aplomb en parlant des humains…. La race que Kami méprise le plus.

-J’ai essayé mais au final j’ai perdu également mes amis humains ou alors j’ai été trahi. Méfie-toi d’eux mais tu as de l’expérience là dessus et si tu es heureuse c’est l’essentiel….

Kami aurait bien eu envie de lui expliquer les raisons pour les quelles il valait mieux éviter ces bipèdes mais il avait à faire a une dragonne bien plus âgées que lui. Il n’avait donc pas grand-chose à lui apprendre. Cependant il n’avait pas biens ainsi une chose. Elle avait un dragonnier mais elle voyageait avec un pirate ? Bon déjà le fait qu’un couple de dragon/dragonnier soit encore vivant après la guerre du roi galbatorix était encore plus miraculeux mais comment ce faisait il qu’elle soit avec un autre humain à voyager sans son partenaire ? Kami n’eu pas vraiment le temps de demander car la dragonne adulte devenue enfant en quelques secondes avait foncé vers la rivière. A première vue elle avait très faim !

Kami souriait en secouant la tête l’air du genre : je suis trop vieux pour ça mais en réalité il éclata de rire et la suivie a toute vitesse. Aussi il allait plus loin dans la rivière pour jouer son rôle. Il avait vue des beaux poissons en passant rapidement alors inutile d’aller plus loin.


-Prête ou pas j’arrive !

Kami sauta alors dans l’eau et remonta en direction de la femelle en courant normalement. Ainsi il faisait remonter le poisson vers Chrystal. Méthode un peu brutal mais les poiscailles n’avaient pas d’autre issue sinon elles allaient être écrasé par un dragon noire. Il fallut plusieurs dizaines de seconde avant que kami n’arrive proche de la dragonne. Il regardait en ce déplaçant si elle avait eu suffisamment de prise. Totuefois il ne s’arrêtait pas…. En réalité il sautait sur la femelle comme pour l’attaquer.

-A l’abordage !

Kami avait déjà entendu ça chez les fameux pirates. Il sautait donc sur la femelle pour l’attaqué mais amicalement en la gratouillant et rigolant de plus belle.
Revenir en haut Aller en bas
Chrystal Kawa
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 05/11/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
8/50  (8/50)
Expérience:
2/4  (2/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Sam 23 Jan - 19:18

Si Chrystal arrivait à se faire attaquer par des bancs de alors qu’ils se déplacer souvent en solitaire, c’est souvent car l’odeur du sang les attirait. Il n’était pas peu courant qu’elle ne voit pas un corail et s’y accroche. Ses écailles était solides mais sans doute pas au point de supportait les griffes de ses pierres vivantes. Souvent cachait dans la vase ou pas assez coloré pour les yeux de la dragonne. Les poissons ne manquaient pas en mer, c’était vrai, mais ils étaient souvent trop petits pour s’en faire un vrai repas. Comme si un lion devait se nourrir de sourie pendant plusieurs mois et tombé un jour sur un éléphant qu’il pourrait tuer avec sa meute de partenaire à crinière. Il était presque normal pour eux de s’attaquer à autre chose qu’une dent creuse, même si cela pouvait risquait leur vie à elle. Ils auraient pu s’attaquait à des baleines, vu la taille de la dragonne cela aurait presque était l’équivalent, pourtant leur peau était si dur, sans doute à cause des années de crustacés qui se sont coller à eux, que ils risquaient de cassait leur dents avant même de pénétrer la chair.


Le dragon noir avait rie en la voyait bégayer et sans doute avait-il remarqué qu’elle « rougissait ».  En même temps, cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas eu depuis plusieurs centaines d’année.  A croire que son cœur c’était renfermé à quelconque sentiments extérieurs. C’était triste à dire, mais elle avait tellement souffert de la disparation des êtres les plus cher pour elle qu’elle avait elle-même du mal à apporter la moindre la moindre attention à quelqu’un. Cela n’était pas relatif à Kaminari, même si c’était au fond une sorte de peur encrée suite à la couleur de ses écailles. Elle avait peur mais en même temps elle se sentait en sécurité. C’était un peu contradictoire mais c’était ce qu’elle ressentait au plus profond d’elle. Le jeune mâle lui avait montré qu’elle n’avait rien à craindre, il avait ouvert ses sentiments, des vrais sentiments, elle l’avait vu dans son regard et dans ses larmes qu’il avait versées quand il avait entendu une partie de son histoire. Elle savait que ce genre de sentiments ne pouvait être faux. Si c’était le cas, elle l’aurais vu, même sentit.


Le dragon noir se proposa pour rattrapait les poissons même si il aurait préféré le lui attrapé. Mais elle n’aimait pas l’idée de restait à coter de la berge, à le regarder pêcher le temps qu’un tas de poisson frais se fasse pour le partageait avec lui. Elle allait le doublé sans rien dire. Elle s’imaginait déjà partir, sans prévenir, pour descendre un peu plus loin et attraper les poissons que Kami chasserais . elle réfléchissait beaucoup à sa manière de procéder quand le noir lui avoua n’avoir aucun souvenir de ses parents tout en détournant un peu le sujet sur le faite qu’il était heureux d’avoir rencontré une magnifique consœur. Chrystal ne se qualifiée pas de belle, loin de là. Qu’avait-elle d’attirant dans son physique ? Ses formes plutôt fines car elle était une dragonne d’eau et il était plus facile pour que l’eau coule le long de son corps ? Sa forte musculature qu’avait forgée le temps sur son corps ? Elle ne savait pas, pour elle, son corps c’était masculinisé avec le temps, peut-être comme son esprit, sinon pourquoi suivrait-elle un pirate ?


Kami se remis droit, perdant son coter dragueur quand elle lui parlait des humains. Avait-il était blessé si profondément en lui pour les détester autant ? Il était vrai que leur espérance de vie «était bien plus courte si ils n’étaient pas lié à un dragon, mais certains n’était pas si mauvais que le noir devait penser. Il n’avait surement pas eu de chance dans ses relations avec eux, d’ailleurs il lui confirma. Il avait était trahit par eux ou bien il les avait perdu. De quel manière les avaient-ils perdu ? La mort sans doute, le temps ou les voyages, quoi d’autre ? Elle voulait bien le comprendre au fond. Depuis combien de temps n’avait-elle pas vu Kiran ? Bien trop longtemps.. Il avait disparu et ele ne sentait plus son lien avec lui depuis.. Plus été. Elle n’arrivait plus à savoir le temps qui les séparer. Tout semblait long mais court en même temps parce qu’elle passait ses dernières années à le cherchait, sur tous les continent du monde, sauf ceux ou la magie est un pécher. Elle avait essayé, au risque de se faire tuer, et elle n’avait vu qu’une infime partie de cette terre.. Et si Kiran l’avait abandonné pour allait là-bas ? Non, il n’aurait jamais fait ça. Il l’aimait trop et elle aussi. C’était un amour à double sens. Il ne lui aurait jamais fait ça. Quelques choses étaient arrivées.


Le dragon noir l’avait mis en garde face au humains, elle les avait étudié, longuement. Certes, tous réagissait différemment, sans doute un passé douloureux derrière eux, elle ne savait pas. Et puis leur vie était si courte que la plus part en profitait à leur manière. L’alcool, les femmes, d’autres l’argent.. Heureusement les dragons n’avaient pas besoin de tout ça ! L’alcool était un plaisir qui durait une fois dans l’année ou la saison, non tous les jours. Les mâles n’étaient pas là aux moindres désirs de la femelle sauf au printemps. Et l’argent.. Pourquoi faire au final ? Oui Chrystal s’en servait principalement pour manger son plat favori, parce qu’elle voyageait loin et elle se le permettait rarement, sinon elle n’en avait que faire de la fortune. Cela ne l’intéressait pas le moins du monde. Au fond les humains était des animaux au fond.. Quoi que les animaux étaient souvent mieux éduquer et ne faisait pas la guerre car leur supérieurs faisait la guerre à un autre supérieur, risquant la vie de nombreuses personnes pendant que les deux personnes en conflits les regardait, ne faisant rien. Chez les animaux, s’il y avait un conflit, cela se réglait entre les deux adversaires. Elle savait qu’elle ne comprendrait jamais tous des humains. Surtout leurs modes de vie. D’ailleurs elle en apprenant toujours plus tous les jours, et ce, malgré son grand âge.


Chrystal était dans l’endroit le plus profond de la rivière de Toark. Elle attendait, patiemment, ailes grandes ouvertes que les poissons arrivaient.  Les pas lourds de Kaminari faisaient des ondes dans l’eau, elle les ressentait comme l’effet d’un séisme sur terre. Elle sentait aussi les ondes des poissons qui se dépêcher de fuir du monstre. Elle se concentré au maximum, formant ses ailes comme un filet en croissant de lune pour les coincés. Ses ailes faisait plusieurs mètres te faisait presque aen largeur avec ses deux ailes déployer ainsi et son corps la largeur de la rivière. Alors que sa concentration était au maximum et que les poissons commençaient à tapait contre la membrane de ses ails, la chatouillant en passage, elle sentit que le noir ne ralentissait pas sa cadence de courses. Pire, il lui fonçait droit dessus ! Que faisait-il ? Chrystal ne comprenait pas, jusqu’à ce que son cri de guerre en mode pirate s’échappe de sa gorge. Elle eut juste le temps d’écarquillé les yeux que la masse de muscle et d’os s’écrasa sur elle. Sur le coup de la surprise son corps bascula en arrière et elle se retrouva sur le dos, le Kaminari sur elle entrain de la gratouillait en ricanant de plus belle.


Les poissons avaient profité de cet instant de liberté pour s’enfuir. Leur repas venait de s’enfuir sous leur nez. Mais elle arrivait pas à en vouloir au noir, parce qu’elle était elle-même tordu de rire sous ses chatouilles. Et sans s’en rendre compte, elle l’avait couvert entièrement de ses grandes ailes, entourant le corps du noir comme une grande couverture de peau fine. Elle rigolait en le serrant contre lui, comme si elle refusait qu’il s’enfuit, qu’il reste là, continuant à la chatouillait, tant pis pour le repas. Le temps passait vite, elle remarqua qu’entre deux rires le soleil culminait dans le plus haut point dans le ciel. Il ne devait pas être loin de midi. Elle avait plusieurs jours devant elle et ils allaient surement passait très vite à ce rythme-là. Elle ferma les yeux, s’abandonnant aux chatouilles et au rire qui résonnait dans les alentours comme un chant qui dansait au gré du vent.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari Kuroi
Joueur
Joueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 24/04/2010

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
4/50  (4/50)
Expérience:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Dim 24 Jan - 18:53

Kami observait la dragonne bleue sans rien ajouter. Elle semblait songeuse. Il craignait qu’elle n’est mal prit sa critique envers les bipèdes mais il ne devait pas s’agir de cela seulement car même avant elle n’avait pas réagit. A quoi pouvait-elle bien pensée ? Il aurait aimé le savoir, mais n’ayant pas la faculté de lire l’esprit des autres à moins d’être lié à eux étroitement, il n’avait pas d’autre choix que d’attendre une réponse.

Une réponse qui finalement n’était jamais arrivé. Son expression avait juste légèrement changé mais elle n’avait rien exprimé. Si jamais la cause était belle et bien les bipèdes, il ne pouvait pas faire grand-chose. Kami ne les appréciés pas de façon général et il n’allait pas changer comme ça en quelques secondes.  Il est vrai que quelque part au fond de lui Kami aurait préféré qu’elle soit totalement sauvage. Au mieux amie avec des humains, mais certainement pas lié ainsi…. Enfin il connaissait à peine la dragonne et encore moins son dragonnier. Il était donc trop tôt pour ce faire un avis ferme. D’ailleurs le mystère du partenaire de Chrystal était toujours entier. Pour l’éclaircir le mâle allait devoir poser quelques questions plus tard car l’heure était à la pêche !

Sans un mot de plus chrystal avait pris sa place. Même si elle n’avait rien di. Kami était soulager de voir le visage de sa nouvelle amie de nouveau joyeux. Elle n’était pas en colère, bien au contraire elle semblait ravie. Tant mieux ! Mais en attendant de pouvoir lui adressait de nouveau la parole. Kami avait une tâche simple à réaliser. Pousser la poiscaille en direction de la dragonne qui devait les sortir de l’eau. Rien de difficile surtout pour deux dragons qui prenaient presque toute la largeur du nid a eux seuls.

Le moment venu, Kami c‘était élancer en courant. Pas a toute vitesse au début afin de ne pas écrasé les poissons mais au fur et a mesure qu’il arrivait sur sa consœur une idée lui venait en tête. Il avait alors accélérer le rythme pensant qu’elle allait au moins avoir le temps d’extraire quelques proies avant d’être attaqué par quelque chose de plus gros. Car oui la dernière grosse proie lui fonçait droit dessus. Pour tout dire elle c’était même jetait sur la pêcheuse.

Comme quand il était jeune, si on peut dire, Kami voulait s’amusé avec Chrystal. Il lui avait donc sauté dessus sans non plus être violent afin de « l’agresser » sans savoir qu’elle n’avait au final rien prit. Mais c’était trop tard ! Une masse noir et énorme l’avait projeté sur l’arrière. Bien sur même si c’était pour rire, le choc était quand même brutal car les deux dragons n’étaient si petits que ça. Ils étaient même plutôt balaises….

Même si kami était plus jeune il faisait un bon poids et avait seulement quelques mètres de moins que Chrystal. Il n’était donc pas étonnant qu’avec la vitesse la dragonne n’avait pas eu le temps de se mettre en position défensive et avait fini par chaviré pour au final ce retrouver sur le dos avec ce gros truc sombre sur elle.

Le combat avait alors commencé. A coup de museau, gratouille et chatouille, Kami assiégeait la pauvre dragonne qui éclatait de rire rapidement. Kaminari lui-même rigolait de bon cœur. Il n’avait pas fait attention au repas ou même à l’heure qu’il était. Pour lui le plus important était en train de ce produire. S’amusé avec une amie ! Il n’avait pas cherché a ce dérober quand Chrystal l’avait entouré de se ailes même si Kami lui-même avait déployé les siennes comme pour retenir la dragonne. Dans des cris roques qui montrait sa joie et son amusement. Il poursuivait la torture sans aucune retenue.

Pendant plusieurs minutes il s’occupait ainsi de Chrystal la mordillant parfois on la griffant légèrement. C’était nullement voulu mes avec les écailles, les griffes ou crocs voir même les épines il était obliger que parfois il la blessée mais vue qu’elle même possédait des écailles, elle ne devait pas vraiment avoir mal. Au contraire cela devait d’avantage la chatouiller. Puis après plusieurs fous rires et un bon moment passés. Kami ce calmait doucement. Il souriait toujours mais respirer normalement tout en arrêtant de l’embêter. Il regardait autour quelques secondes avant de rester fixé sur elle.

Rien à dire, ses écailles bleus et son physique n’avait rien à envier ! Même si elle ne voyait pas très bien elle avait le regard des vrais dragons !


-Il semble que je t’ai encore fait perdre ton repas….

Il ricanait légèrement nullement gêner. Puis il frottait à nouveau son museau sur celui de la dragonne. De manière plus répétitive et douce cette fois ainsi que son ventre de la même manière.

-Toutefois je ne regrette pas… Je dirai même que j’en suis ravi. Je suis plutôt bien installer sur toi entre tes ailes. Même si généralement c’est plutôt moi qui devrai te contenir ainsi….

Il rigolait de nouveau puis la léchait tendrement. Il était toujours joviale mais cette fois bien plus délicat avec elle que lors de l’assaut. Comment ne pas être heureux ainsi blottit contre une femelle ? Il continuait donc de la caressait ainsi voir même de la gratouiller très légèrement. Il allait même jusqu'à enrouler sa queue avec la sienne. Il faisait ça machinalement sans l’ombre d’une hésitation mais sans non plus y aller tête baissait.

Dire qu’il était tombé fou amoureux de chrystal était peut être un peu gros. Toutefois il était belle et bien tomber sous son charme. Un peu rapide peut être mais il avait déjà une certaine « expérience » avec les dragonnes. Après elles sont toutes différentes bien sur. Chrystal n’avait rien avoir avec sa précédente partenaire sauf sur un point. Elles étaient toutes les deux attirantes !  Si bien que quelques secondes après Kaminari collait son museau contre celui de chrsytal pour, ce qu’appel les humains, un baiser. Sauf si elle le repoussait, kami restait ainsi quelques secondes….

-Je suis sincèrement désolé si cela ta déplut mais sache que depuis Darkness tu es la première dragonne qui m’attire autant. Tout comme moi tu as perdu ton partenaire. Pire encore ta fille. Je ne veux pas les remplacer mais je ne veux pas non plus que tu reste seule….

Kami continuait de la caressait tout en attendant la réponse. Il allait surement vite être fixé car en cas de refus il aurait droit a un coup de patte ou un rejet immédiat. Dans le cas contraire c’était merveilleux même si Crystal pouvait tout aussi être confuse encore.
Revenir en haut Aller en bas
Chrystal Kawa
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 05/11/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
8/50  (8/50)
Expérience:
2/4  (2/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Dim 31 Jan - 17:42

Chrystal avait tellement songé à son dragonnier qu’elle en avait oublié de répondre à Kami’. Parlait de Kiran était un sujet très sensible pour elle, il avait disparu sans laisser de trace. De plus, elle ne ressentait plus sa présence, c’était comme s’il avait disparu complétement de la surface de la terre et du coup sa empêcher à la dragonne de mourir parce qu’il n’était pas vraiment mort. Cette absence lui pesait depuis plusieurs années, tout comme la disparition d’Agrandil, mais elle c’était dit qu’il était surement mort au combat contre l’Empire. Contre Galbatrorix. D’un coter elle était triste mais de l’autre elle était fier. Fier que s’il était mort c’était surement en héros. C’est vrai que depuis plus que cent ans maintenant elle attendait son retour, sans trop d’espoir. Le temps lui avait appris tant de chose et notamment qu’il était très long loin des êtes aimé. De plus, comment son compagnon l’aurait pris le fait que le jour où il part à la guerre leur fille est morte presque devant ses yeux par un dragon noir ? Elle avait peur qu’il lui en aurait voulu. Elle avait connu des dragons qui avait était tendre avant la guerre mais que la violence de celle-ci les avait rendu violent, presque agressif. Serait-ce le cas si elle reverrait Agrandil ? Elle en avait bien peur. L’absence d’amour rendait les cœurs sombres. Sans doute devait-elle vraiment pensé à refaire sa vie, son corps finirait peut-être aussi noire à cause du manque de présence d’un compagnon et de son dragonnier.

La pêche avec son nouvel ami lui redonnait l’envie de vivre, de bouger et de se servir utile. Elle était là pour se reposait de ses longs voyages avec Edward, pas pour repensait à ses malheurs de ses longues années de vie. Elle avait laissé assez de cicatrices profondes dans son cœur pour qu’elle s’interdit de profité de la vie. Bien sûr, pour elle il y avait profité et profité. Il y avait profité de la vie car elle était courte, comme faisait l’équipage d’Edward en buvant de tout son saoul puis entrainé des femelles dans son lit le temps d’une soirée et profité. Profité en voyageant, faire de nouvelle rencontre et s’amusait comme si on retombait en enfance. Et c’était la seconde chose qu’elle aimé faire. Retombé en enfance. C’est pour cela qu’elle s’empressa autant à se mettre en position pour la pêche, comme un défi. Chrystal adorait les défis. Elle prenait cela comme une manière de prouver ce qu’elle savait faire. Montrer ce qu’elle valait. Mais contre toute attente, Kami’ l’avait surprise. Et sous l’effet de surprise et la vitesse du dragon elle tomba à la renverse, c’est ainsi que le dragon noir se retrouva sur elle. La sensation était surprenante, presque gênante, pourtant elle aimé cette sensation.

Cela faisait au moins plusieurs années qu’elle n’avait pas serré un mâle ainsi contre elle, elle en avait presque oublié à quel point il était bon de sentir quelqu’un contre soit. Ainsi, inconsciemment elle l’avait enroulait dans ses ailes. Un câlin même amical avec un être pareil qu’elle était agréable, surtout qu’elle n’avait pas à avoir peur de lui broyer les os en le serrant un peu trop fort, Kami’ n’était plus un dragonneaux, il faisait presque sa taille et cela était un bon point au final. Elle pouvait le serrer contre elle sans risquer de lui briser un os. Surement il avait senti son aisance à être avec lui car une bataille de chatouille de mordillement et de grognement eu lieu pendant plusieurs minutes. Les coups de pattes du mâle n’avait rien de tendre pour un bipède, mais pour la dragonne cela amplifier ses  rires, tellement ça la chatouiller. Depuis combien de temps c’était-elle pas amusée ainsi ? Bien longtemps. Elle en avait même oublié le creux qu’elle avait à l’estomac et la raison de sa pêche. Elle sourit bêtement pendant qu’elle reprenait son souffle. D’ailleurs Il lui fît remarqué qu’il lui avait perdre leur repas, encore une fois. Elle rigola gorge déployait. C’était vrai que c’était la seconde fois qu’elle perdait son repas à cause de lui, mais cette fois elle voulait bien mettre son petit creux de coter pour s’être autant amusé. Le noir lui donna quelque museau tendre et elle ne pût s’empêcher de ronronnait. Il disait ne pas regrettait non plus, qu’il se sentait bien malgré que c’était lui qui aurait dû être en-dessous.

- Hé ben, si c’était moi qui aurait était sur toi je pense que tu aurais était une crêpe ! 2tant bien plus vielle que toi, je suis aussi bien plus.. Grosse. Tu ne peux pas le nier ! Peut-être que je dois penser à faire un régime ?

Chrystal cherchait à embêter  Kaminari sur ce point et elle lui tira légèrement la langue. Après tout, il fallait bien qu’elle compense sa taille par son poids, si elle devait faire pareil que le mâle sur ce point elle ressemblerait presque à squelette, déjà que suite à son élément elle devait avoir une masse plus légère que les dragonnes terrestres. Les coups de langues chaleureux du noir lui plaisaient, c’était comme une caresse mais en un peu plus humide. Et surement un peu plus chaud aussi. Quelque chose glissa autour de sa queue. Cette chose s’entoura autour de la sienne, avec prudence. Elle ne put s’empêcher de rougir à ce moment, non pas par gêne mais parce que la sensation était douce mais aussi parce que cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait eu cette sensation. Elle ne pensait pas que c’était par amour qu’elle aimait cela, c’était bien trop tôt pour le dire, mais plus parce qu’elle en avait oublié la sensation, elle ce n’était pas permisse d’aller avec un mâle par respect pour Agrandil. Cela datait de plus que cent ans qu’elle n’avait plus eu d’attention ainsi. Ainsi le noir avait réussi à toucher quelque chose de sensible en elle. Elle ferma les yeux inconsciemment, profitant de cet instant comme le dernier. Quelque chose vînt toucher son museau. Quelque chose de doux et tendre. Une sensation étrange volait en elle. Elle sentait ses joues brûlaient  et elle ouvrit les yeux de surprise. Elle ne rêvait pas, le dragon l’embrassait. Et de plus elle n’arrivait pas à le repoussait ! Comme si tout son corps ne lui répondait pas pendant ses quelques secondes. Rien hormis ses yeux.  Il finit par se reculé, le cœur de la dragonne battait à plein régime. Ses paroles qui suivirent étaient un peu triste mais elles étaient sincères. Elle le sera un peu plus contre elle, surtout quand il parlait de ses blessures internes.

- Je.. Je ne sais pas quoi dire.. J’ai vécu plus que cent ans seule, je me suis privé d’affection de tout mâle en mon égard hormis les bipèdes car j’ai toujours cru que mon compagnon rentrerait de la guerre.. C’est la première fois depuis sa disparition..

Elle détourna le regard parce qu’elle savait qu’elle rougissait de plus belle, cette fois ses sentiments était plus fort qu’elle. Elle avait envie de continuer de goûter se fruit de la tendresse, cela mettait un baume à son cœur meurtrit par le temps de solitude. Cela lui faisait du bien moralement. Une larme coula insciemment sur joue, elle ne le sentit même pas. Ce n’était pas une larme de tristesse mais une vraie larme de joie. Parce qu’elle se sentait si bien, si heureuse, la première fois depuis longtemps, trop longtemps. Elle lui sourit pendant que la larme continuer son chemin sur le long de sa joue..
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari Kuroi
Joueur
Joueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 24/04/2010

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
4/50  (4/50)
Expérience:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Mer 3 Fév - 20:25

-Tu es peut être plus vieille mais tu n’es pas si grosse. Tu es très bien comme tu es et je ne veux pas que tu change.

Kami avait répondu sans attendre à la dragonne. Un régime ? Et puis quoi encore ?! Chrystal était très bien tailler. Alors oui elle était plus grosse et grande que Kami. Elle devait notamment être la plus énorme dragonne de cette époque. Mais en même temps elle avait trois fois l’âge du dragon male ! Sans la traitée de vieille il était tout à fait normal qu’elle prenait un peu plus de place que lui. D’’ailleurs la différence entre eux était de quelques mètres à peine sur la taille au final.

Kami ignorait comment sera son corps dans un siècle mais il ne doutait pas qu’il sera plus gros que celui de la dragonne actuellement ou alors il y aura un problème. Enfin avant de ce projeté dans cent ans il fallait déjà profiter des minutes du présent. Kami ne regrettait pas une seule seconde son attaque et sa torture sur sa nouvelle amie. Lui aussi n’avait pas eu l’occasion de s’amuser autant depuis des années alors et il n’avait pas l’intention de tout arrêter d’un coup même si pour la suite il avait eu des gestes plutôt tendre pour un simple amusement….

Il n’avait pas comptait le temps passait sur le corps de la dragonne bleue mais il ne voulait pas descendre de si tôt. Il était très bien installer entre ses pattes et ses ailes surtout avec leurs deux queues nouaient ensemble. D’autant que Kami avait eu l’audace de l’embrasser carrément. Pas une simple caresse on un baisé volé. Non une véritable union de son museau avec celui de chrystal. Cela n’avait pas été accidentel. C’était purement voulu !


-Je me suis également privé de cela. Pas autant mais c’est déjà trop. J’aimerai qu’il revienne pour toi et que tu sois heureuse chrystal. Mal heureusement j’ai peur que cela soit impossible. Voilà pourquoi je veux tenter ma chance pour le remplacer. Je ne veux pas que tu l’oublie, tout comme moi je n’oublierai pas Darkness. Mais vivre avec des fantômes ne nous apportera rien….

Il la regardait toujours d’un air tendre mais sérieux. Il ne ce moquait pas d’elle. Il était clairement en train d’essayer de la séduire. Les humains peuvent prendre des mois pour courtisé une femme. Chez les dragons c’est souvent plus brutal. Kami n’allait pas attendre des années pour tenter de rendre la dragonne bleue heureuse. Toutefois il était ravi de voir qu’elle ne l’avait pas repoussé et qu’elle semblait même contente. Cependant il lui lécha la larme sur la joue avec tendresse avant de passer dans son cou et sur le haut de son poitrail.

-Sache que je te trouve très belle et attirante Chrystal. Je me fiche que tu sois plus âgée que moi. Même si tu es une dragonne liée. J’aimerai beaucoup passer du temps avec toi voir beaucoup plus.

Tout en parlant doucement il continuait de la masser tranquillement sur l’ensemble de ses écailles. Kami était libre et n’avait de compte à rendre à personne. Il pouvait donc faire ce qu’il voulait. Même suivre chrystal dans ses voyages si bien sur cette dernière voulait. Toutefois il lui fallait une réponse claire et nette de la dragonne. Il liait son esprit à celui de la femelle pour qu’elle ressente mieux son émotion.

-Si c’est un refus catégorique je comprends tout à fait et je ne t’en voudrai pas du tout. A toi de me dire ce que tu désire réellement belle dragonne….
Revenir en haut Aller en bas
Chrystal Kawa
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 05/11/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
8/50  (8/50)
Expérience:
2/4  (2/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Dim 7 Fév - 13:36

Chrystal avait fait référence de poids au vu de sa musculature et sa taille assez impressionnante comparé au dragon qu’elle avait déjà croisé. Elle faisait sans doute deux fois leurs tailles et trois fois leur poids. Mais c’était vrai que Kami’ était plus petit que de quelques mètres comparée à elle. Mais même quelques mètres pouvais faire la différence et elle serait surement plus lourde que le mâle, alors si elle venait à se mettre sur lui son poids ne l’écraserais surement pas mais par contre il l’empêcherait de respirait correctement. Ainsi il était mieux que le mâle reste sur elle, même si il répondait du tac au tac quand elle lui avait mentionné le mot « gros ».  Elle avait apprécié que le noir lui dis qu’elle n’était pas si grosse, après tout, elle essayait de garder une forme physique agréable à regarder et elle ne voulait pas être une dragonne obèse. De plus elle avait besoin de ses courbes assez fines pour pouvoir accédé à certains endroits des épaves des bateaux au lieux d’être obligé de les brisé et créer des secousses dans l’eau qui attirait les prédateurs. Mais ce qui la toucha un peu plus c’était le faite qu’il disait qu’il la trouvait très bien et qu’il ne voulait pas que ça change. C’était doux à attendre pour la dragonne, même si elle savait que c’était un compliment. Elle savait que le mâle regardait au-dessus de ses blessures, de ses marques qui lui avaient déformait son corps.

Le temps filait si vite avec le mâle entourait dans ses ailes, leurs queues enroulaient l’une autour de l’autre. Elle en avait presque oublié qu’ils étaient encore dans la rivière. L’eau lui caressait les écailles, elle était fraîche, mais l’hiver approchait, il ne fallait pas trop espérait avoir une eau à une quinzaine de degré. Mais cela ne gênait pas Chrystal, pendant les périodes de froid elle avait une graisse qui se formait sur ses écailles qui l’empêchait d’avoir froid dans l’eau. Bien sûr, cette graisse séché avec le vent ou le soleil quand le temps n’était pas très humide, mais l’eau l’aidait à se reformait pour récupérer ses vertus de base. Cela rendait juste ses écailles un peu plus glissantes, presque semblable à celle des poissons. Elle ferma les yeux quelques instants. A dire que dans quelques mois ou dans les prochaines semaines à venir cette rivière serais quasi vide voir gelée. Les poissons allaient migrer et elle n’aurait pas ses derniers saumons de la saison. Mais la présence de Kami était bien plus importante que les derniers saumons qu’elle aurait pu se mettre sous la dent. La sensation était plus douce et c’était quelque chose qu’elle n’avait pas envie d’échanger, même contre quelques-uns de ses mets favoris.

Kami disait qu’il aimait qu’elle soit heureuse mais il avait peur que Agrandil ne reviendrais jamais. Ainsi il disait vouloir tenter sa chance pour le remplacer. Il ne voulait pas qu’elle l’oublie tout comme il n’oublierait pas sa femelle qu’il avait tant chéri mais il était clair que vivre avec leur fantômes près d’eux, attendre un retour incertains n’apporterais rien. Il avait surement raison,  mais si Chrystal se lié d’amour avec le noir cela aurait des impacts importants dans son lien avec Kiran.. Et elle savait pertinemment que si jamais elle retrouvait Agrandil il ne serait jamais plus le même. Elle y avait maintes fois songé, mais elle n’était jamais persuader complétement, sans doute parce qu’elle n’avait jamais trouvé d’autre mâle pour le « remplacer » même si elle avait ouvert un peu plus son cœur pour en trouvait un. Elle regarda le dragon noir qui attendait surement sa réponse à son avance. Mais elle détourna le regard et une larme coula sur sa joue. Elle avait peur. Elle avait peur de recommencer tout à zéro. De plus s’unir avec Kaminari c’était faire un trait complet sur la peur des dragons noirs. Et si tout cela allait trop vite et qu’elle faisait un faux pas ? Et si elle retrouvait Kiran dans les prochaines semaines, comment il le prendrait le faite qu’elle aurait trouvait un compagnon ? C’était l’unique femme de sa vie, il lui avait dit et jurer de plus il était très jaloux. Elle avait peur de le retrouvait pour le reperdre. 

Le dragon noir disait qu’il se moquait de l’âge de différence et encore plus qu’elle était liée. Malheureusement, elle ne pouvait passait à coter du faite qu’elle était liée.  Elle aimait Kiran de toute son âme et son amitié c’était forgée sur plusieurs mois avant de Le choisir. De la marqué. Elle connaissait Kami’ depuis moins qu’une journée et voilà qu’elle se laissait avoir par quelque tendresse.. Que penserais Kiran de tout cela ? Elle avait peur de son jugement mais étrangement pas de celui du pirate. Elle savait au fond d’elle que si lui aussi aurait été un dragon il aurait essayé de chercher à s’unir à elle. Et ce même si ne l’avait jamais totalement avoué. Elle regarda le mâle et ferma les yeux. Une boule dans la gorge lui faisait terriblement mal. Ses larmes ne voulaient pas sortir et sa souffrance intérieure prenait le dessus. Elle sera le noir un peu plus fort dans ses ailes toute en évitant son regard. Cette situation était presque insoutenable. Pour le mâle se montrait au petit soin pour la réconfortait, il la massait. Cela lui faisait du bien mais elle avait toujours cette terrible envie d’éclater en sanglot. C’était étrange voir presque ironique. Elle en était passait par des situations plus douloureuse mais aucune ne l’avait mis dans cet état. Et encore moins l’avait fait pleurée. Pourquoi maintenant ? Elle ne comprenait pas. Kami se montrait compréhensif et il ne voulait pas la forcer, loin de là, il essayer de la rassurer en disant que si c’était un refus, il comprendrait et qu’il ne lui en voudrait pas. Alors Chrystal tourna son regard avec le mâle et les larmes coulèrent comme une cascade sur ses joues. La boule dans sa gorge avait explosé d’émotion et maintenant elle n’arriverait plus à la stopper, pas tant qu’elle n’aura pas vidé son sac.

- Ce n’ai pas que je ne veux pas, mais des multiples contraintes s’imposent à moi, m’engager dans une relation ne dépend pas que de moi.. Je.. Je t’apprécie beaucoup Kaminari mais.. M’engager avec toi révolue que je dois tirer un trait sur ma peur des dragons noirs. Je fais ce que je peux pour arrêter de les craindre mais je n’y arrive pas à tous les coups.. Et puis.. Si jamais je retrouve mon dragonnier.. Comment va-t-il prendre cette relation ? Il est de nature très jaloux et je sais que je serais toujours la seule femelle pour lui. Accepterais-tu vraiment tout ce que je fais avec lui ? C’est vrai que je ne crois plus au retour d’Agrandil, même si il reviendrait il aura changé. La guerre change les personnalités et les rends plus violentes. Je sais que mon ami pirate d’accepterais.. Mais comprends-tu que si je retrouve mon dragonnier j’ai peur de le perdre une seconde fois ? Et cette fois de plus serais insupportable pour moi.. Ne penses-tu pas que nous devrions attendre.. quelques temps, d’apprendre à se connaître plus ?

Chrystal avait l’impression d’être maladroite dans ses paroles à moitié haché par son sanglot. Ses larmes se mêlaient à l’eau de la rivière qui disparaissait lentement vers un lointain endroit. Elle continuait de fixait le mâle malgré tout le mal que cela lui faisait au fond.  Que penserait-il de tout ça ? Comment réagirait-il surtout ? Elle commençait à avoir de plus en plus peur, si peurs que ses larmes coulèrent encore plus vite..
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari Kuroi
Joueur
Joueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 24/04/2010

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
4/50  (4/50)
Expérience:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Dim 7 Fév - 18:36

Kami avait commit une erreur. Une belle erreur d’ailleurs….

Il ne regrettait pas de courtiser la dragonne. Bien au contraire. C’était tous sauf une faute pour lui. Cependant ils étaient tous deux joviales et en plein fou rire mais les gestes du mâle avait d’bord mis Chrystal mal a l’aise pour finalement la faire souffrir. Sur le coup Kami ne c’était pas du tout attendu a cela alors qu’il prenait soins du corps de la dragonne bleue. Il s’occupait d’elle avec affection et douceur. Rien qui ne faisait en sorte qu’elle finisse en larme comme ce fut le cas quelques secondes après.

Il avait ressentit la pression plus forte de la dragonne comme si elle voulait le câliné d’avantage. Mais dans sa réaction il avait pu voir que ce n’était pas pour un câlin plus fort. Elle faisait pression pour résister et ne pas céder. Peine perdu puisqu’elle fondait en l’arme à présent. Elle était passée d’une immense joie a un état de tristesse a la limite d’une crise.

En réalité l’erreur que Kami avait commis c’était sur l’état de la dragonne et le sien. Finalement il n’était pas totalement dans la même sensation qu’elle. Lui, il savait de source sur que Darkness était morte car elle avait poussé son dernier soupir dans ses pattes sans même avoir le temps de faire son travail…. Ses amis humains étaient morts à tour de rôle alors  qu’il était blessé. Parfois d’une flèche dans le corps, d’autres un coup d’épée et pour certains de ses propres griffes, crocs ou feu….

En bref il n’avait aucun doute sur la disparition permanente de ses proches alors que Chrystal n’en savait rien ce qui était peut être pire remarque. Son ancien amour et père de sa fille n’était jamais revenue de la guerre. Kami avait également la réponse pour le dragonnier. Il était porté disparu depuis presque tout aussi longtemps vue les paroles. Bien que les chances soient quasiment nulles, l’esprit de la dragonne devait très probablement s’accrocher encore a un possible retour de l’un d’eux.

Le dragon sauvage n’aurait pas pensé faire pleurer une dragonne qui possède un siècle de plus que lui mais finalement Chrystal n’avait rien plus grand-chose pour elle sur le plan sentimentale. Elle était liée d’amitié à un pirate et ce n’était pas si mal mais a coté c’était le vide complet. Kami ne connaissait pas le lien entre dragon et dragonnier mais il en savait suffisamment pour savoir que celui qui survit a l’autre ce retrouve dans le néant total a tel point que parfois le survivant deviens fou ou meurt peu a peu.

Kami n’avait rien dit durant quelques secondes puis il la cajolait d’avantage en frottant son museau sur elle tout en lui léchant les larmes. Il aurait grandement apprécié une autre dragonne mais Chrystal aurait besoin d’aide et il espérait pouvoir la lui apporter.


-Si tu avais encore peur des dragons noirs tu n’auras probablement pas autant apprécié cette échange…. Depuis quand ton dragonnier a-t-il disparu aussi ? Autant qu’Agrandil ? Si tel est le cas j’ai peur que… mais que veux tu qu’il te reproche ? D’avoir tenté de le retrouver tous ce temps et d’avoir rencontré quelqu’un en cours de route ? D’autant que c’est un bipède. Autant il a lui-même trouver quelqu’un et puis personne ne vous enlèvera ce lien entre vous deux sauf la mort. Et pour agrandil il ta posé problème ? Je doute que tu es pu lui caché sauf si ta séparation avec ton dragonnier date d’avant….

Kami ne voulait pas paraitre mal élever ou grossier mais mal heureusement l’histoire de chrystal daté d’il y a longtemps. Même si le passé revenait qui pourrait en vouloir a la dragonne de vouloir être heureuse a nouveau ? Il soupira légèrement avant d’embrasser à nouveau la dragonne en la cajolant et de la serrer contre lui tout en se frottant contre elle.

-Désolé… Nous allons apprendre à nous connaitre oui même si tu sais déjà beaucoup sur moi. Je veux juste que tu comprennes que personne ne devrai t’en vouloir d’être à nouveau heureuse cent an plus tard. Quand on aime une personne on cherche avant tout à son bonheur non ? Je peux attendre Chrystal bien sur. Mais tu risque de tous perdre à nouveau si tu refuse d’être heureuse encore.

Kami n’allait pas partir comme ça. Il n’était pas de ce genre et s’il pouvait rendre à nouveau chrystal heureuse alors il n’allait pas hésiter. Mais elle devait aussi prendre sur elle et vivre pour elle plutôt que de penser aux risques du retour d’un être peut être mort.
Revenir en haut Aller en bas
Chrystal Kawa
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 05/11/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
8/50  (8/50)
Expérience:
2/4  (2/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Mer 27 Avr - 14:22

Chrystal pleurait sans s’en rendre vraiment compte. Elle serrait la mâchoire aussi fort que ses muscles lui permettait pour avalait sa tristesse. Les larmes salaient glissait sur les écailles de sa jour pour descendre doucement vers son museau touffu qui était emmitouflait dans le coup du mâle. Elle n’avait pas pleuré depuis longtemps. Elle se l’était interdit, parce que même si la vie d’un dragon était grande, elle se devait de vivre dans la joie, la dépression avait tué bien des gens et elle ne voulait pas en arrivait là. D’ailleurs c’était grâce à Edward qu’elle avait réussir à revivre. C’était lui qui lui avait redonné l’espoir de retrouvé un jour les êtres qu’elle avait perdu. Et l’espoir lui avait redonné envie de se battre, de les retrouvait. Il avait était grandissant les premières années mais depuis quelques temps elle se demandait si cette espoir en valait vraiment la peine. N’allait-elle pas être déçue si tous ses espoirs étaient faux ? Ainsi le mâle avait touché une corde sensible.

Kaminari semblait se sentir mal de la faire pleurer, c’est vrai que pour lui rencontrer un dragon centenaire mais réussir à passait du rire aux larmes était formidable. Chrystal avait subi tellement de stress, de pression à commencer à penser à ses peurs depuis quelques mois, caché loin de son ami dans les profondeurs des océans qu’elle avait fini par craqué dès qu’elle y pensé. Certes, pour une dragonne de son âge les expériences et la sagesse devait être grande, comme beaucoup penser, mais ce qu’ils oubliaient c’est tous les malheurs et les tristesses qui se cachaient derrière autant de temps de vie. Le jeune mâle lui lécha les perles salées qui coulaient de ses yeux. C’est à ce moment seulement qu’elle remarqua qu’elle pleurait. Elle s’empressa de tournait la tête du mâle et d’un coup de patte sécher ses larmes restantes comme si de rien n’était. Elle lui sourit, lui montrant que ça allait, même si elle ne se rendait pas compte que son sourire sonnait faux et ses yeux étaient rougis.
Alors que la dragonne tentait de se remettre de ses émotions qu’elle n’avait pas senti, Kami’ lui posa plein de question qui flottait dans sa tête depuis plusieurs mois. Elle ne savait pas trop comment elle devait lui expliqué, ses peurs étaient grandes et les explications minces. Elle soupira, le cœur serrait. Kiran lui en voudrait-elle vraiment si elle s’engager à nouveau dans une relation ? Elle l’avait perdu tant de temps.. Elle n’avait plus envie de le reperdre de vue si elle le retrouvait. Même si le noir pouvait insinuer qu’il était peut-être mort, elle sentait au plus profond d’elle qu’il était encore vivant. C’était mince, très lointain, mais elle le sentait vivant. Un dragon ne sentait-il pas la mort de son partenaire d’âmes malgré les kilomètres qui pouvait les séparé sinon ? Non, elle refusait cette idée, elle voulait continuer d’y croire !


- Hé ben.. Agrandil a disparu puis j’ai rencontré mon dragonnier. En fait, au recensement de la guerre, son nom faisait partit des disparus. Je n’y croyais pas, cela remonte à plus que cent ans maintenant. J’avais perdu ma fille le jour où il partait en guerre et quand le bataillon était revenue, du moins ce qu’il en restait, il avait disparu. De là j’ai rencontré Kiran. J’avais encore un peu peur envers les humains à l’époque mais il a su me montrer la différence. Et c’est vrai que quand un mâle s’approchait de moi il était jaloux, il disait que j’étais la seule femme de sa vie. Lui, il a disparu il y as une cinquantaine d’année.. Je ne sais pas trop comment.. Je me souviens plus.. Tout ce que je sais c’est qu’il me manque et que j’ai la conviction qu’il vis encore.

Elle posa une patte sur l’endroit où son cœur battait fort sous les émotions mélangées. Les souvenirs la faisaient sourire mais en même temps souffrir.

- Je le sens-là Kami’. Au plus profond de cet endroit. Et c’est vrai que je n’aurais pas eu cette étreinte avec toi si j’avais encore si peur.. Mais avant de rencontré Agrandil, puis après la disparition de Kiran je me suis isolée de toute forme de vie intelligente. J’en voulais à mort à tous les dragons noirs. Dans ma tête j’étais persuadé qu’ils étaient tous des assoiffés de sang nourrit par la haine. Si je n’aurais pas passait ses années d’isolement tu aurais jamais su m’adressait la parole, tu serais même surement mort à l’heure qu’il est..


Il se serra contre elle et l’embrassa. Les mots avait était dur à dire, parce qu’elle appréciait le jeune noir. Apprécier était même un petit mot pour ce qu’elle ressentait vraiment. Elle se laissa faire, essayant de calmait la tempête d’émotion mélangeait en elle. Elle le sentait pas si bien avec ça, mais contre le jeune mâle elle se sentait à l’aise, sa présence était presque réconfortante. Il lui disait qu’il voulait qu’elle apprend à le connaitre tout comme il aimait la connaitre, même si il disait déjà savoir beaucoup de lui. Chrystal avait toujours était persuader qu’on ne connaît jamais quelqu’un à cent pour cent. Mais d’un coter il avait raison, elle devait apprendre à se laisser aller, penser à elle et mettre le passé de coter.. Elle relâcha ses épaules pour se détendre de tant de frustration et chassa les émotions qui la harcelaient. Elle regarda Kami d’un sourire un peu timide.

- Tu as surement raison.. Je cherche constamment à revivre mon passé et retrouvé les gens que j’ai perdu.. Je devrais arrêter. Mais pour mon dragonnier se sera impossible.. C’est mon compagnon d’âme avant tout.

Elle « rougit » légèrement avant de déposer son museau sur celui du jeune mâle pour l’embrasser. Après un petit moment elle se recula et le regarda le visage complètement violet par les émotions.

- Moi aussi j’ai envie d’en apprendre plus sur toi.. Je.. Je crois que j’ai quelques sentiments pour toi aussi..
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari Kuroi
Joueur
Joueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 24/04/2010

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
4/50  (4/50)
Expérience:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Lun 2 Mai - 14:27

Comme quoi il n’y a pas d’âge pour pleurer. Celons l’âge les larmes sont plus ou moins arides et le chagrin plus facile a supporté mais quand il s’agit de blessure profonde tout le monde souffre.  Chrystal avait environ trois fois l’âge de Kaminari pourtant elle pleurait bien plus que lui. Kami ne pleurait plus pour sa part ou du moins ce n’était plus des larmes d’eaux salés qui coulaient. A la place c’était des gouttes de sangs qui s’échappaient ou alors sa tristesse était vite remplacer par la haine et la rancœur….

Quoi qu’il en soit le dragon noir essayait de rendre le sourire à sa consœur dragonne tout en lui exprimant sa position. Il était prêt a beaucoup pour elle mais pas a attendre éternellement qu’elle finisse enfin par décidé de vivre a nouveau. Il pouvait l’aidait à être heureuse mais elle devait d’abord accepter de vivre dans la joie plutôt que dans les souvenirs….

Sans être gêner. Kami avait lécher les larmes sur le beau visage de la dragonne bleue. Celle-ci semblait  à nouveau intimidée car elle avait détourné le regard pour vite s’essuyer comme si de rien était. Mais même le sourire ne cacher pas réellement son état actuel même si elle avait déjà meilleur mine. Puis doucement Chrystal repris la parole. Ainsi Kami pouvait en apprendre un peu plus sur son histoire ou du moins sur l’ordre chronologique des événements qu’il avait entendu. Elle avait donc perdu sa famille en premier puis la disparition de son amant et enfin celle de son dragonnier. Ainsi donc même dans le meilleur des cas Agrandil ignorait que sa fille était morte et que sa compagne avait trouvé un dragonnier. Deux choses qui pouvaient facilement contrarier fortement un dragon mâle…. Mais cela c’est produit il y a cent et cinquante ans ! C’était comme si la date limite de consommation d’un aliment  était dépasser depuis des lustres.

Du moins c’était l’avis du dragon mâle sombre. Toutefois Kami faillit rompre le geste d’affection. Chrystal était clairement en train de lui dire qu’elle croyait encore dur comme fer a la survit de ses anciens partenaires et qu’en plus si elle n’avait pas eu cette isolement elle l’aurait probablement tué. Voilà qui faisait plaisir a entendre…. Toutefois il avait laissé ça sur le coup du choc et voulait essayer encore un peu pour la toucher au cœur et finalement il eu un résultat !

Elle venait de l’embrassé pendant plusieurs secondes ! C’était un peu timide et elle avait déjà accepté qu’il l’embrasse avant mais la c’était elle qui avait fait le pat. C’était belle et bien chrystal qui c’était avancer pour coller son museau sur celui de Kaminari. Au début il avait les grands yeux ouverts par la surprise puis finalement il c’était laisser prendre au baiser. Suite à cela il se mit à la caresser de nouveau de manière affective avec douceur tout en ronronnant très légèrement.

-Je suis heureux d’entendre ça chrystal tu ne peux pas savoir…. Sache que tu ne le regretteras pas ! Mais ne me choisi pas non plus pour comble le manque et ensuite rompre tout lien une fois « rétabli »…. D’accord ?

Kami ne voulait pas gâcher la scène maintenant qu’elle avait répondu plus que positivement mais il ne voulait pas non plus que chrystal ce laisse aller quelques minutes pour ensuite le repousser voir l’ignorer. Mais en attendant il se colla contre elle en frottant son corps sur elle dans un grand câlin draconnique d’affection.

-Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas partagé un moment pareil avec une dragonne. J’avais presque oublié a quel point c’était agréable….

Il n’avait pas cessé de la dorloter mais une parte de lui ce réveiller afin depuis la disparition de Darkness….
Revenir en haut Aller en bas
Chrystal Kawa
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 05/11/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
8/50  (8/50)
Expérience:
2/4  (2/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Jeu 5 Mai - 13:48

Chrystal ne revenait toujours pas qu’elle avait pleurée comme un bébé devant le mâle qui était âgé trois fois moins qu’elle. Que devait-il penser à présent d’elle ? Elle ne préférait même pas y penser. Après tout, Kami’ avait touché un point sensible de la dragonne, jusqu’à la faire craquer inintionellement, du moins l’espérait-elle. Heureusement, cela ne lui arrivait pas tous les jours, elle qui représentait les anciens, née avant Saphira la belle bleue, elle représentait avant tout la sagesse. Et voilà qu’elle craquait devant un mâle ! C’était un peu fort, mais elle ne pouvait pas revenir dans le passé pour ravaler ses larmes, si seulement elle aurait réussi à les ravaler parce qu’elle n’avait même pas sentit qu’elles coulaient sur son visage. Tout comme elle avait senti que le noir avait pris peur, en tout cas pendant l’espace de quelques instant il c’était brutalement arrêter dans ses gestes. Juste après lui avoir dit une vérité surement dur à entendre pour lui. N’était-elle pas allée un peu fort ? Mais s’il décidait vraiment de la chérir malgré ses différences, il devait savoir la vérité. Elle devait aussi combattre ses peurs, elle espérait que Kami l’aiderais dans cette démarche, parfois encore difficile.

Après l’avoir embrassé, se décidant qu’il avait raison, la vie était trop longue pour se morfondre, tout cela datait de plus que cent ans.. Elle se devait de mettre son passé de coter, derrière elle, mais cela voulait dire aussi de ne pas l’oublier. Il resterait là, mais à distance. Comment réagirait Edward face à cette nouvelle relation ? Elle savait qu’ils repartiraient bientôt pour une nouvelle quête, du moins l’espérait-elle. Peut-être elle devait y aller seule, cette fois, le temps d’en parlait à son compagnon.. Elle savait qu’il admirait les dragons mais elle savait aussi que le jeune noir était réticent à l’idée d’être ami avec un humain sa qui compliqué tout naturellement la chose. Mais est-ce que le mâle comprendrais cette décision, de la laisser plusieurs jours, sans doute plusieurs semaine loin d’elle ? Il le devait. Avait-elle vraiment le choix pour les faire se rencontré ?

Le noir la caressait abondamment, ronronnant légèrement à cette embrassade inattendue pour lui. Mais il n’était pas fou, il avait posé une question qui faisait mal à Chrystal qui, elle le savait, se devait d’être clair. Elle tourna un peu la tête, réfléchissant un peu à ses mots. Elle savait que ce serait décisif. Elle prit une profonde inspiration et regarda son amant dans les yeux, son regard était d’un bleu plus clair, sans doute due au reflet du soleil qui l’amplifiait, mais il n’était pas moins doux pour autant. Elle le sera un peu contre elle avant de l’embrasser à nouveau et lui répondre.


- Je ne suis pas un monstre Kami’. Il me faudra peut-être un peu de temps pour m’habituer à cette nouvelle vie, j’espère juste que tu me prouveras que j’ai fait le bon choix. J’ai vraiment envie d’essayé d’être à nouveau heureuse même si je ne pourrais jamais abandonner mon dragonnier et, surement, je ne changerais pas, je suis presque convaincu à présent que Agrandil doit-être mort ou.. Etre un être sanguinaire. La guerre fait des ravages tu sais.. J’ai vu des dragons gentils partir en guerre et revenir plus détruit que jamais..


Elle essayait de lui sourire, même si à la simple pensait que Agrandil serait un monstre ou un être détruit lui faisait mal. Après tout, c’était son premier amour, le père de sa fille, c’était toujours dur à encaisser. Mais elle se devait de faire des efforts elle aussi, si elle voulait vraiment être heureuse. Cela faisait plus que cent vingt-cinq ans qu’elle n’avait pas revu le dragon de glace, pourquoi cela devrait changer alors qu’elle a parcouru presque toute les terres du monde à l’aide d’Edward ? Elle devait faire son deuil, c’était à présent clair dans sa tête. Vivre sa vie et être heureuse avec Kami. Elle le devait. Il se collait à elle en la câlinant, cette sensation étrange de bien-être, comme si plus rien autour d’elle n’existait, plus rien n’était important à part ce moment d’échange, elle l’avait oublié, cette sensation de bien-être. Elle se détendit. Même Kami la soutenue en disant qu’il n’avait pas ressenti pareil sensation depuis bien longtemps.

- Moi aussi.. Je me demande comment j’ai pu vouloir passait à coter de ça pendant tant d’année.. Je suis vraiment contente que se temps est révolu maintenant et que je vais me forcer à mettre mon passé à distance pour vivre heureuse.

Elle lui caressa le visage avec tendresse, l’entourant de ses ailes et enroulant sa queue à la sienne. Ils ne faisaient qu’un à présent. Cette sensation était étrange mais tellement bonne. Oublié le monde le temps d’un instant la détendait vraiment pour la première fois depuis longtemps. Elle pleurait une ou deux larmes à présent, mais elles avaient une toute autre signification, celle d’un réel bonheur retrouvé. Elle espérait au fond d’elle que tout cela perdurait. Mais elle se devait de garder l’esprit clair avant tout et de parlait de son soucis à Kami’, si elle voulait que sa perdure elle se devait de parlait de ce qui la rongeait, pour créer un lien de confiance durable entre eux.

- Ca me gêne de te dire ça alors qu’on ait si bien tous les deux, mais je pense que c’est important. Edward est à Toark pour revendre nos trésors et cherchait de nouvelles missions. Dans quelques jours je vais devoir repartir pour l’accompagner dans ses périples.. Je dois te demander une chose. Je sais qu’Edward admire les dragons par-dessus tout, les considérants presque comme des êtres supérieurs qu’on pourrait appeler dieux. Mais je sais que tes relations passait avec les humains ne sont pas si bonne.. Ce que je dois te demandait c’est me laisser faire se voyage seule avec lui, je ne sais pas combien de temps cela va durer, peut-être quelques jours, peut-être plusieurs semaines.. Mais laisse-moi lui parlait de toi, lui faire comprendre que tu n’aimes pas sa race avant de vous présenter, rien que vous deux. Surtout que son équipages et principalement composait d’humains. Ils sont gentils et m’adore.. Mais qu’est-ce que ce serait avec toi ? Je n’ai pas peur de leur comportement envers toi, mais plus de toi envers eux, te retrouver avec une cinquantaine d’humains en une fois ? Je pense que c’est trop.. Alors.. Serais-tu d’accord ? On se rejoindrait après mon périple.

Elle le caressait, essayant de le rassurait. Des missions, elle en avait fait. Elle passait même parfois dans les décombres des anciens vestiges de bateaux remplit de requins aux dents acéré pour trouvait quelques trésors. Enfin, quand il y en avait. Il ne devait pas avoir peur pour sa vie, elle survivrait aisément à toute ça. Elle attendait son choix, le cœur serré à l’idée de le laisser loin d’elle quelques temps, mais ils restaient quelques jours devant eux, pour en profité.
Revenir en haut Aller en bas
Kaminari Kuroi
Joueur
Joueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 24/04/2010

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
4/50  (4/50)
Expérience:
0/4  (0/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Sam 7 Mai - 22:42

Kami voyait chrystal réfléchir. En même temps vue ce qui lui avait dit c’était normal. Toutefois elle pouvait facilement comprendre qu’il mette ça au clair. Il ne comptait pas faire de chrystal une simple substitution de Darkness. Il voulait réellement revire avec la dragonne bleue et la réponse de celle-ci était claire. Elle partageait le même sentiment. Après entre les mots et les gestes il y a parfois une grande différence mais ça seul le futur pouvait démontrait ce qui aller arriver.

En attendant les deux dragons échangèrent d’autres gestes d’affection qui était au dessus du stade de simple ami. Ce n’était pas encore les grands débats de dragon mais c’était déjà quelque chose de plus affective tendre. D’ailleurs la dragonne centenaire exprimait une fois de plus le même avis que le dragon mâle. Tous deux n’avaient pas gouté a se sentiment de douceur depuis longtemps même si pour chrystal c’était bien plus vieux encore. Mais c’était du passé….

Kami ne c’était pas opposé a ce que chrystal prenne la main en nouant leur queue ensemble et en se collant d’avantage. Plus étrange par contre elle pleurait a nouveau mais il voyait que c’était pas de la tristesse. Toutefois elle prenait un plus sérieux par la suite. Kami compris qu’elle allait parler de quelque chose important. Kami l’écoutait donc attentivement jusqu’au bout sans la couper en la caressant légèrement. Toutefois il fini par sourire après. Elle voulait être gentille en le mettant en garde et en le prévenant. Sauf qu’il y avait déjà songé…. Aussi il l’embrassait amoureusement avant de lui répondre.

-Chrystal… J’ai compris que tu appréciés les humains a l’inverse de moi. Toutefois je te rassure… Il m’est arrivé de me lié d’amitié avec certains d’entres eux. Je l’ai est perdu ou alors ils m’ont trahi…. Mais rien ne dit que je n’arriverai pas a apprécier d’autres bipèdes même si ce sera plus compliqué. Toutefois je n’aurai pas le choix si je veux être avec toi vue que tu vis presque avec eux…. Et j’ai conscience que tu vas devoir lui parlait de moi…. Toutefois j’ignore si je tiendrai plusieurs semaines a t’attendre….

Il lui caressait le ventre. Il est vrai qu’à présent qu’il était avec elle il ne voulait plus la quitté mais il avait encore quelques jours devant eux. Toutefois il avait attendu des années. Il pouvait encore tenir un peu…. quoi que….

-Je veux que tu sois heureuse chrystal et je compte bien y veiller même si je dois te partager avec un groupe d’humain. Puis d’après ce que j’ai compris ils vivent pas mal d’histoires alors qui sait…. Je vais peut être apprécié cette longue aventure !

Il souriait tout en continuant de la dorloter. Il avait une nouvelle raison de se lever le matin avec le sourire et même si le fait de côtoyer des hommes le déranger un peu. Il allait peut être s’amusé finalement. Kami connaissait les pirates de nom mais vivre comme tel. Il imaginait la façon de vivre et rigolait de bon cœur.

-ça promet ma belle dragonne…. Et puis en trois jours ou quatre jours il peut s’en passé des choses. N’est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrystal Kawa
Joueur
Joueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 05/11/2009

Fiche de personnage
Données:
Niveau:
8/50  (8/50)
Expérience:
2/4  (2/4)

MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   Sam 18 Juin - 18:59

Les larmes de joies glissait le long de ses écailles, longeant ses forment massives avant de se mélangeait avec l’eau de la rivière qui coulait sous elle. Elle avait oublié sa faim, elle se nourrissait de l’amour que lui apporter Kami’ pour assouvir son besoin de nourriture. C’est comme si le temps c’était figé. Mais pas que le temps, le métabolisme naturelle de son corps aussi, vu qu’elle ne ressentait plus sa faim. Il était doux et compréhensif, n’était-ce pas tout ce qu’elle avait besoin d’un mâle ? Pour le moment, il lui offrait plus qu’elle n’imaginait. Comme il le disait si bien, il n’arriverait pas à tenir plusieurs semaines sans elle, sa tombe bien car elle espérait que sa prochaine péripétie avec Edward aller durée moins que ça. Tout dépendait de lui, la mission qu’ils choisiraient. Mais elle savait d’avance que ce serais une aventure palpitante, comme à chaque fois d’ailleurs. Elle caressa longuement Kami en plongeant son regard dans celui du mâle, l’embrassant avec passion parfois. Elle retrouvait une seconde jeunesse, un nouveau bonheur dans toute la tristesse de sa vie passait.

- Je ne pense pas que ça va durer autant de temps, mais je ferais de mon mieux pour que se soit pas trop long. Je sais que je dois le rejoindre au port pour notre nouvelle épopée, mais j’ai encore quelques jours pour profiter de toi, avant de devoir te laisser pour mieux te retrouvé.

Elle sourit quand Kami passa une patte sur son ventre, envisager déjà d’avoir une progéniture était bien trop tôt, même si elle savait que l’avenir des dragons devenait de plus un plus un danger sur les terres du monde. Mais elle se devait de se préservé avant de penser à cela, être sûr que Kami’ serait un bon père, mais aussi le mâle qui serait la combler tout le long de sa vie.. Ou de la sienne, la mort était incontrôlable après tout. Il disait qu’il était prêt à se relier d’amitié avec les humains. Elle n’y attendait pas autant d’effort de la part du mâle, c’était presque inespéré et, elle n’aurait jamais osé lui demander ni même à l’obliger. Dans le cas où il aurait refusait de la suivre dans sa quête, elle lui aurait demandé sa liberté de continuer, même si cela valait plusieurs semaines voir mois de séparation. Mais cela n’allait pas arrivé. Kami’ était vraiment un mâle extraordinaire.

- Tu ne seras pas déçu je te promets ! L’équipage et mon amis admire les dragons comme s’ils étaient des dieux ! Tu vas me dire, avec notre grande force nous savons les écrasé d’un coup de patte ! Et puis ce que j’aime le plus.. C’est les chants. Bon parfois, un peu limite mais très marrant de les voir tous chanté en chœur. Mieux, ses chants t’emportent et te donne envie de chanté avec eux ! Puis les voir tressauté de joie à chaque fois que je trouve un trésor sous-marin dont eux seuls connaissent la valeur.. C’est tellement magique ! Pour moi ce n’ai qu’un bout d’objet brillant mais pour eux c’est tellement plus !

Elle caressait le mâle les yeux brillants, ses souvenirs plein de bonheur la remplissaient de joie et lui donner envie de repartir à l’aventure avec le mâle ! Mais ce ne serait pas pour cette fois.. Mais sûrement la prochaine ! Elle avait hâte, tellement hâte de tout lui apprendre, tout lui faire découvrir. Ensemble ils passeront de magnifique voyage. La réflexion de Kami’ la fît plus que sourire, elle l’embrasse tendrement en caressant sa joue d’une de ses pattes, l’autre se trouvant dans le dos du mâle entre ses ailes. Elle était bien, mieux, elle avait retrouvé un bonheur perdu.

- Oui, tellement de chose merveilleuse, tu as raison ! Et j’espère que cela va durer longtemps.. Très longtemps ! Je te promets qu’après mon voyage je te lâcherais plus. Je ne te laisserais plus aussi longtemps loin de moi !

Elle l’embrassa tendrement et longtemps. Chaque minute était un pur délice. Et elle comptait en profité jusqu’à la dernière. Ne pas perdre une miette de se bonheur et cette amour naissant. Le monde semblait si beau à présent. Même les chants des oiseaux étaient devenue une douce mélodie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]“Les petits ruisseaux font les grandes rivières. ”[PV Kaminari]
» « Seuls les désirs scandaleux font les grandes choses » ft. Renan
» Les grandes découvertes ne se font jamais seul [Fury, Neigy, Fumy, Aigly]
» Les Grandes Citations
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage :: L'Alagaësia :: Les Terres d'Alagaësia :: Toark-
Sauter vers: